Microfinance verte

Renforcer la résilience des populations vulnérables face aux changements climatiques

Image
Microfinance verte


ADA contribue à l’adoption de pratiques respectueuses de l’environnement par les populations vulnérables. Elle conçoit avec ses IMF partenaires des crédits verts pour financer des activités éco-responsables, en particulier pour améliorer l’habitat ou adopter des pratiques agricoles plus durables.

La prise en compte des risques climatiques est importante pour assurer la durabilité des politiques et des programmes de développement. S’adapter et chercher à atténuer les changements climatiques, la pollution et la production de déchets est devenu indispensable. 
Si toutes les régions du monde sont concernées par ces problématiques, les pays les moins développés sont les plus touchés par les conséquences des changements climatiques, quand bien même ils émettent moins de gaz à effets de serre. Ils sont à la fois les plus exposés aux phénomènes extrêmes et les moins préparés pour y faire face. Par conséquent, les populations vulnérables dans ces pays sont les premières victimes des changements climatiques. 

Les programmes mis en place par ADA : 

  • facilitent l’accès aux énergies renouvelables ou aux équipements énergétiquement efficaces pour les populations vulnérables ; 
  • encouragent les pratiques agricoles responsables envers l’environnement, en particulier des pratiques d’adaptation aux changements climatiques ; 
  • favorisent le développement d’un habitat écoresponsable avec accès à l’eau potable et à l’assainissement.
     


Appliquer de bonnes pratiques agricoles en Tunisie 

ADA a appuyé l’IMF Enda Tamweel en Tunisie à développer un crédit vert pour financer des systèmes d’irrigation par pompage solaire pour les producteurs de palmiers dattiers. Ce crédit a été complété par une assistance technique afin de garantir la bonne utilisation du crédit et d’adopter des pratiques plus responsables, notamment une meilleure gestion des ressources en eau nécessaires à la production. Fin 2021, 106 crédits avaient été octroyés depuis le début du projet en 2019 et 41 producteurs avaient bénéficié de l'assistance technique.
Plus d'infos


Améliorer les conditions de vie des populations à faibles revenus en Amérique centrale

Fin 2021, ADA et REDCAMIF ont clôturé un projet pour améliorer la qualité de vie des populations à faibles revenus d’Amérique centrale et de la République dominicaine en leur donnant accès à des crédits verts. Ces crédits ont permis de financer des activités respectueuses de l’environnement soit pour améliorer le logement, soit pour rentabiliser les exploitations agricoles grâce à l’adoption de pratiques plus responsables. Au total, 17 IMF de la région ont reçu un appui de ADA et REDCAMIF pour développer des crédits verts, dont 6 ont aussi bénéficié d’un financement du ministère de l’Environnement, du Climat et du Développement durable du Luxembourg (MECDD).
Découvrir les bénéficiaires de crédits verts
Plus d'informations sur le projet ADA-REDCAMIF
 

Accroître la résilience climatique des agriculteurs, des pêcheurs et des communautés urbaines aux Philippines

ADA mène actuellement un projet de trois ans avec le Microfinance Council of the Philippines, Inc (MCPI), le réseau national des institutions de microfinance. Ce projet a pour but d’aider trois institutions de microfinance à développer des outils pour financer des mesures d'atténuation et d'adaptation aux changements climatiques, tels que des mesures d'économie d'énergie et des technologies à énergie solaire. Les segments vulnérables de la population auront accès au financement de solutions telles que des pompes à eau solaires ou des systèmes d'irrigation au goutte-à-goutte, des séchoirs à poissons, des logements à faible coût, de l'éclairage solaire et des constructions solaires passives.


Chiffres clés 2021

  • 17 IMF appuyées pour développer un produit financier dédié à une activité ou un usage respectueux de l’environnement (Costa Rica, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama, République dominicaine, Salvador, Tunisie) ;
  • 1 229 bénéficiaires de ces crédits :
    • 139 sur l’agriculture durable ;
    • 492 sur les énergies renouvelables ;
    • 480 sur la mise en place d’un système d’eau et assainissement ;
    • 64 sur l’amélioration de l’habitat ;
    • 54 sur une autre activité respectueuse de l’environnement. 

Contribution aux ODD

  • Cible 6.2 Accès à des services d’assainissement
  • Cible 7.1 Accès à l’énergie propre
  • Cible 8.10 Renforcement de capacités des institutions financières
  • Cible 11.1 Amélioration de l’habitat

À RETENIR

ADA favorise le développement de crédits verts pour faciliter l’accès à des services de base des populations vulnérables comme l’accès à l’eau, l’énergie ou l’habitat.
 

PERSPECTIVES

Dans sa nouvelle stratégie, ADA tiendra compte des effets des changements climatiques dans toutes ses activités.

French