Body

ADA, pôle d’expertise en finance inclusive

Body

Rapport annuel 2020

Téléchargez le rapport

Body

Pour une microfinance d'impact

ADA (Appui au Développement Autonome) est une organisation non-gouvernementale créée en 1994 au Luxembourg. Depuis plus de 25 ans, ADA s’engage au service de la finance inclusive pour aider les populations les plus vulnérables exclues des circuits bancaires traditionnels à accéder aux services financiers et à sortir de la pauvreté.

Son action vise à renforcer l'autonomie et les capacités des institutions de microfinance (IMF), des associations professionnelles et des réseaux. Elle assiste également les gouvernements et régulateurs pour soutenir et structurer le secteur de la microfinance au niveau régional et national. Enfin, elle joue un rôle de conseil auprès du fonds d’investissement Luxembourg Microfinance and Development Fund (LMDF) dans le financement des IMF. 

ADA intervient en Afrique, en Amérique latine et en Asie.

En collaboration avec ses partenaires sur le terrain, ADA propose et développe des produits et services innovants et durables, qui prennent en compte l’ensemble des acteurs dans les processus de décision. Elle travaille notamment sur des projets de finance digitale, finance agricole, soutien aux jeunes entrepreneurs et assurance inclusive.  Près de 700 institutions de microfinance à travers le monde bénéficient directement ou indirectement des différents services d'ADA.

Afin de partager son expertise, ADA dispense des formations pour renforcer les capacités des professionnels de la microfinance sur les trois continents, fournit des conseils, des services de coaching et de l’assistance technique dans les domaines de la performance financière et sociale, de la transparence, de la gouvernance, de la gestion des risques et de la diversification de produits.

De plus, ADA mène des activités de recherche pour anticiper les besoins futurs du secteur et mesurer l'impact social de ses actions. Son approche flexible lui permet d’adapter chaque projet en fonction des besoins de ses partenaires et de la réalité du terrain.

A travers des activités de communication et de sensibilisation, ADA assure la promotion de la finance inclusive au Luxembourg ou à l’international.
Tous les deux ans, elle organise notamment la Semaine africaine de la microfinance (SAM), devenu aujourd’hui le plus grand événement en finance inclusive d’Afrique. 
Au Luxembourg, ADA organise des Midis de la microfinance pour sensibiliser le public luxembourgeois aux questions de l’inclusion financière.
En 2014, elle a également établi un partenariat avec la Faculté de Droit, d’Economie et de Finance de l’Université du Luxembourg pour créer la Chaire ADA en droit financier. Ce partenariat vise à mettre en relation l’expertise de ADA avec le monde académique afin de répondre aux besoins de connaissances et de recherche en finance inclusive.

Présente dans près de 40 pays en Amérique latine, en Afrique et en Asie, ADA emploie 45 personnes, dont 3 personnes détachées sur le terrain au Burkina Faso, au Kenya et au Cambodge, et 5 consultants basés au Cap Vert, en Tunisie, au Niger, au Laos et au Burkina Faso.

ADA, dont le siège se situe à Luxembourg, est une organisation non-gouvernementale agréée et cofinancée par la Coopération au développement et de l’action humanitaire luxembourgeoise. Elle bénéficie du Haut Patronage de Son Altesse Royale la Grande-Duchesse Maria Teresa. Son bailleur de fonds est le Ministère des affaires étrangères et européennes du Luxembourg, mais ses projets sont et ont été co-financés également par diverses agences spécialisées des Nations unies et d'autres organisations internationales et privées.
 

Mia Adams


Mia Adams - fondatrice et présidente d'honneur de ADA

« ADA – Appui au Développement Autonome – a été créée en mai 1994. C'était une organisation qui se voulait, et le nom le dit bien, un appui, c’est-à-dire un accompagnement dans le temps des projets dont les gens avaient besoin et que eux-mêmes voulaient réaliser. C’était une manière de les responsabiliser. » 
Lire l'interview


Une offre de services et des projets pour répondre aux besoins

Body

La mission de ADAMissions, visions, valeurs

ADA appuie le secteur de la finance inclusive pour aider les populations des Pays les Moins Avancés (PMA), principalement les micro- et petits entrepreneurs, à accéder aux services financiers et à sortir de la pauvreté.

La vision de ADA

ADA joue le rôle de catalyseur dans la genèse, l’identification, le développement et la mise en œuvre de solutions facilitant le développement inclusif.

Les orientations stratégiques et les objectifs de ADA

L’approche de ADA se veut innovante. Par innovation, ADA entend, non pas nécessairement la création, mais principalement l’adaptation de solutions existantes à des contextes particuliers. Les résultats des projets développés par ADA se veulent durables. Ses interventions considèrent l’ensemble des acteurs d’un même secteur, d’une même chaîne de valeur, dans une approche de développement holistique.

Les activités sont toujours définies dans le but de servir au mieux les bénéficiaires finaux en collaboration étroite avec les partenaires du terrain.

Guidée depuis sa création par la conviction que l'amélioration durable des conditions d'existence des populations pauvres peut être favorisée par l'accès aux services financiers et leur utilisation effective, ADA poursuit son engagement envers le développement de l'inclusion financière en portant ses actions sur l'expérimentation, la mise en oeuvre et la diffusion de solutions d'inclusion économique et financière en faveur des populations des pays les moins avancés.

Cette conviction est désormais partagée par nombre d'institutions et forums internationaux dont la Banque Mondiale et le G20 pour lesquels la contribution de l'inclusion financière à l'atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD) est clairement reconnue. Cette prise de conscience est concomitante au profond changement du paysage que connaît le secteur depuis quelques années, notamment à travers le potentiel des technologies numériques et mobiles vers une expansion sans précédent de la portée des services financiers formels, l'adaptation conséquente dans de nombreux pays d'un environnement réglementaire et politique propice à ce développement, et les efforts entrepris pour disposer d'une meilleure connaissance des besoins et des comportements des populations vis-à-vis des services financiers en vue de concevoir et proposer les services les plus adéquats.


Le plan de développement opérationnel 2018-2021 mis en œuvre dans le cadre d’un nouveau mandat du MAEE (Ministère des Affaires étrangères et européennes)

Fort des résultats obtenus par le programme précédent, tenant compte des recommandations de l'évaluation du mandat 2012-2016 et considérant les nouvelles dynamiques du secteur, ADA a décidé d'inscrire son Plan de Développement Opérationnel 2018 - 2021 dans la continuité de l'appui aux acteurs de la microfinance des pays les moins avancés et d'agir de manière intégrée sur l'environnement, les institutions et les bénéficiaires, en particulier les micro et petites entreprises et les producteurs agricoles, dans l’objectif de les aider à générer un impact économique et social positif sur les populations ciblées.

Ce positionnement est d'autant plus pertinent que les initiatives d'appui à l'inclusion financière et économique entrent en parfaite cohérence avec les priorités de la coopération luxembourgeoise en matière de lutte contre la pauvreté et conduit ainsi à la poursuite du partenariat entre le MAEE et ADA.

Le plan de développement est articulé sur 7 résultats dont les réalisations contribueront à atteindre cet objectif spécifique :

  1. les IMF appuyées par ADA ont développé et diversifié leur offre de services et renforcé les capacités des clients existants et potentiels ;
  2. la gouvernance et le management des IMF appuyées par ADA sont professionnalisés ;
  3. l'accès des IMF au financement est facilité ;
  4. les associations professionnelles et les réseaux appuyés par ADA ont renforcé leurs capacités et sont des partenaires performants de mise en oeuvre des projets ;
  5. les conditions de développement de l'inclusion financière dans les pays où ADA intervient sont améliorées ;
  6. le MAEE et les acteurs luxembourgeois du développement reçoivent des appuis et des conseils en finance inclusive fournis par ADA ;
  7. les connaissances sur l'inclusion financières produites par ADA sont diffusées.
Actualité
Quand une ONG s’engage sur tous les terrains
18 février 2020

Quand une ONG s’engage sur tous les terrains

ADA est devenue nouveau membre de l'IMS Luxembourg (Inspiring More Sustainability), le réseau d'entreprises luxembourgeoises impliquées dans la responsabilité sociale des entreprises.