A


Hannah ADAMSADAMS Hannah
Responsable des opérations de Harambee Youth Employment Accelerator, Rwanda

Hannah Adams supervise le travail de l'Accélérateur Hrambee Youth Employment de sur le terrain au Rwanda, axé sur l'application de solutions de changement systémique au défi du chômage des jeunes. Elle apporte des années d'expérience dans le plaidoyer et la mise en œuvre de solutions évolutives aux problèmes sociaux et politiques, ayant précédemment géré des campagnes de grande envergure sur la participation des électeurs et le changement climatique aux États-Unis. Hannah est titulaire d'un diplôme en sciences politiques de l'université de Wesleyan et réside à Kigali, au Rwanda.   

Session parallèle 8 : Accompagner les jeunes entrepreneurs en période de crise : risques et solutions
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Raphaël AGBANRINAGBANRIN Raphaël
Chargé d'investissement, BlueOrchard Finance, Kenya

Raphaël Agbanrin est Chargé d’Investissement chez BlueOrchard Finance, un gestionnaire d’actifs à impact. Il se concentre sur l’identification de transactions pour les institutions financières (Microfinance, Banques, etc.) en Afrique depuis le bureau de Nairobi de BlueOrchard. En tant que Chargé d’Investissement, Raphaël travaille à identifier des partenaires éligibles pour le déploiement de plusieurs fonds thématiques pour des institutions financières actives dans le financement des TPE et PME, ainsi que dans le secteur de l’éducation, de l’agriculture, et du logement abordable.
Avant de rejoindre BlueOrchard, Raphaël a occupé différentes positions chez BNP Paribas à Paris, travaillant notamment sur les comptes des clients institutions publique de la banque en Europe et en Afrique. Raphaël est diplômé d’un Bachelor en Business Administration de l’ESSEC Business School (Paris) ainsi que d’un Master en Finance de NOVA School of Business and Economics (Lisbonne). Raphaël est de nationalité Française et Béninoise.   

Session parallèle 3 : Résilience des populations vulnérables au changement climatique : défis et opportunités pour les acteurs de la finance inclusive
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


Richard AMOUSSOU KOSSIAmoussou Kossi Richard
Expert-conseil en finance inclusive, ACR (Assistance & Consulting for Results), Togo

M. Kossi Amoussou est Dr en Gestion et diplômé de banque. Il est expert-conseil et consultant international en finance inclusive avec une expérience professionnelle de plus de 30 ans. Depuis 2000, il dirige le cabinet ACR Togo (Assistance & Consulting For Results) spécialisé en microfinance. A ce titre il est spécialisé en :
-    Audit financier et organisationnel/ Elaboration de plans d’affaires
-    Organisation et gestion des IMF/ Formalisation de procédures opérationnelles
-    Etudes/ diagnostics et évaluations de programmes de microfinance
-    Formulation de stratégies Nationales de Finance Inclusive (dont notamment celle du Togo validée en 2019)…Amoussou est en outre formateur sur les cours CGAP, coach en Gouvernance et Gestion Professionnelle du Crédit et de la Clientèle et formateur en Financement des chaines de valeurs agricole.Amoussou est également expert-comptable et inscrit au Tableau de l’ONECCA-Togo depuis 2005. Il est Consultant auprès d’éminents bailleurs (ADA, BCEAO, PNUD, AFD, FIDA, Frankfurt School, FPM (RDC), CEDEAO…). Il a une bonne connaissance en Afrique de l’Ouest, Centrale et sur les îles.

Session parallèle 13 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


René AZOKLYAzokly René_low
Directeur du Pôle d’Assistance Technique aux Fonds d’Investissement de CIDR Pamiga, Côte d'Ivoire

René AZOKLY est actuellement le Directeur du Pôle d’Assistance Technique aux Fonds d’Investissement de CIDR Pamiga. Avant de rejoindre CIDR Pamiga, il a été Directeur Général du PADME, l’une des principales institutions de microfinance du Bénin de 1996 à 2008. Il a également été Président ou membre du Conseil d’Administration de plusieurs organisations nationales et internationales telles que : l’APSFD du Bénin, le Réseau Africain de Microfinance (AFMIN), la Women’s World Banking (WWB), PlanetFinance,  le Fonds International de Garantie, RAFAD, LAPO Microfinance Bank etc. Il a été conseiller du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Année Internationale du Microcrédit. Monsieur René AZOKLY est professeur à Boulder Microfinance Institute et à l’Université Catholique de l’Afrique Centrale (UCAC). 

Session parallèle 15 : Focus sur le rôle des coopératives dans le renforcement de la résilience de leurs clients
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


B


Ben Ayuk BESONGBESONG Ben Ayuk
Inspecteur principal du Trésor, ministère des Finances, Cameroun

Ben Ayuk Besong est Inspecteur Principal du Trésor, Chef de la Cellule de Promotion et de l’Encadrement de la Microfinance au Ministère des Finances du Cameroun depuis 2017. Précédemment, il a occupé le poste de chargé du suivi du secteur financier et bancaire au Cabinet du Directeur Général du Trésor (2010-2015), Chef de Service de l’Analyse et de la Production de la Situation de l’Exécution Budgétaire (2015-2017). Ses domaines de d’expertise/compétences sont les politiques publiques (microfinance, inclusion financière) et la règlementation et la gouvernance dans les IMF. 
Il était le Point Focal Cameroun dans le cadre de la Stratégie Régionale de la Finance inclusive (CEMAC) et le Coordonnateur technique des projets de mise en place d’une plateforme de Promotion et de surveillance des IMF, de Refinancement des IMF et d’un Fonds de Garantie des Dépôts des IMF. Ben Ayuk est titulaire d’un master en Economie de développement (Clermont Ferrand, France), master en gestion Bancaire et Maitrise en Droit Public (Université de Yaoundé II) et Enseignant Associé à l’Ecole Nationale D’administration et de Magistrature (ENAM).  

Session parallèle 15 : Focus sur le rôle des coopératives dans le renforcement de la résilience de leurs clients
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


C


Oricel CAMINEROCAMINERO Oricel
Coach, consultant & formateur, Achieve Consulting Group, S. R. L., République dominicaine

Coach, consultant & formateur. Vaste expérience dans le leadership et le développement d’équipes pour diverses industries, pays et cultures. Connaissance et expérience approfondies dans le secteur de la finance inclusive (microfinance), en particulier dans la région de l’Amérique latine.
Mme Caminero est titulaire d’un baccalauréat en administration des affaires de l’Université PUCMM (République dominicaine), d’une maîtrise en gestion exécutive de l’Université INTEC (République Dominicaine), d’études avancées en gestion de l’Instituto de Empresa (Madrid, Espagne) et d’un certificat spécialisé en développement de la gouvernance de l’Université INCAE (Costa Rica). 
Mme Caminero est maître formatrice pour les outils de microfacts et de microvision, auditrice SPI pour CERISE et évaluatrice principale pour Smart Campaign. 
Elle est également Coach Exécutive Certifiée (International Coaching Community, Angleterre) et Certified Resilience Coach (Driven, Australie). Basée en République Dominicaine avec son mari et ses filles.

Session parallèle 13 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


Renée CHAO-BEROFFCHAO BEROFF Renée
PDG et fondateur du CIDR Pamiga et directeur général de Pamiga Finance SA, France

Docteur en économie et finance, Renée CHAO-BEROFF est la fondatrice et la Directrice Générale de PAMIGA et de PAMIGA Finance SA, un véhicule d’investissement pour la microfinance rurale en Afrique sub-saharienne. En 2019, à l’occasion de la fusion de CIDR avec PAMIGA, elle est devenue la Directrice Générale de CIDR Pamiga, une ONG internationale qui ambitionne de contribuer à libérer le potentiel économique et social des populations rurales défavorisées, en Afrique, Amérique Latine et Asie.
Renée CHAO-BEROFF vient du secteur de l’Inclusion Financière où elle a œuvré pendant plus de 20 ans sur le terrain, dans les zones rurales reculées et des quartiers péri-urbains défavorisés, puis en conseil stratégique et réglementaire, à des décideurs publics et privés dans de nombreux pays et auprès de nombreux bailleurs de fonds. Aujourd’hui, avec CIDR Pamiga, Renée CHAO-BEROFF repousse les frontières de l’Inclusion Financière vers l’Investissement à Impact, les Plateformes Digitales pour les Chaines de Valeur Agricoles et les défis du Changement Climatique.

Keynote 1 (plénière) : Transformations structurelles et renforcement de la résilience : débats conceptuels, champs d’actions et rôles des acteurs – Introduction des trois dimensions de la résilience pour la finance inclusive
Mardi 19 octobre, 10.15 - 10.45


Anne CONTRERAS-MULLERCONTRERAS-MULLER Anne
Of Counsel, Arendt, Luxembourg

​Anne Contreras-Muller a rejoint l’étude Arendt & Medernach en 1998 et y occupe la fonction Of Counsel depuis 2011. 
En tant qu’Of Counsel, les activités d’Anne sont exclusivement dédiées à la finance inclusive et d’impact. Entourée d’une équipe de 5 avocats, elle conseille des acteurs locaux et internationaux sélectionnés sur la structuration, la distribution et l’activité journalière de fonds d’investissement microfinance et fonds d’impact social et/ou environnemental. Les activités de l’équipe couvrent également un volet entreprenariat social et un volet philanthropique, notamment la mise en place de programmes d’assistance technique.
Anne est présidente de Microlux, l’institution de microfinance luxembourgeoise et membre du conseil d’administration de la Plateforme Européenne de Microfinance (e-MFP). Elle et son équipe participent également à d’autres initiatives locales ou internationales autour de la finance d’impact, notamment à l’International Climate Finance Accelerator (ICFA), un accélérateur pour les gestionnaires de fonds de finance climatiques et à l’Inclusive Finance Network (InFiNe). 

Session parallèle 1 : Changements structurels et résilience de l’écosystème de la finance inclusive en Afrique : quels rôles pour quels acteurs ? (régulateurs, institutions financières, PME)
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


Violette CUBIERCUBIER Violette
Responsable des programmes d'assistance technique, Fondation Grameen Crédit Agricole, France

Violette Cubier a 8 ans d'expérience dans le domaine de la microfinance. Après du bénévolat au sein de la Fondation Panaméricaine de Développement en Colombie, elle a débuté sa carrière en 2013 en tant qu'analyste puis chargée d'investissement chez Babyloan, une plateforme française de crowdfunding spécialisée en microfinance. Elle a ensuite rejoint la Grameen Crédit Agricole Microfinance Foundation en 2016 en tant que chargée d'investissement, où elle a effectué plus de 25 missions de due diligence, de suivi et de prospection d'IMF basées en Afrique de l'Est, en Afrique de l'Ouest et dans la région MENA. Depuis mars 2020, elle gère les programmes d'assistance technique de la Fondation. 
Violette est titulaire d'un master en affaires internationales de Sciences Po Paris, spécialisé en politique économique internationale. Elle parle français, espagnol et anglais. 

Session parallèle 14 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


D


Mariame Esther DASSANOU DASSANOU Esther
Directeur, Affirmative Finance Action for Women in Africa (AFAWA), Banque africaine de développement, Côte d'Ivoire

Esther Dassanou gère Affirmative Finance Action for Women in Africa (AFAWA), une initiative de la Banque africaine de développement visant à réduire le déficit d'accès au financement de 42 milliards USD pour les entreprises dirigées par des femmes en Afrique. Avant de rejoindre la BAD, Esther a dirigé les travaux de la Société financière internationale (SFI) visant à promouvoir l'inclusion des femmes dans le secteur de l'assurance, en tant que responsable du programme d'assurance pour les femmes. Esther a travaillé avec des assureurs à travers l'Afrique et l'Asie pour aider les assureurs à dé-risquer les PME appartenant à des femmes et à fournir une meilleure couverture pour le risque quotidien des femmes. Esther a également dirigé l'intégration de l'accès des femmes au financement de l'IFC par le biais du programme bancaire des PME de l'organisation. 
Elle a également géré le secrétariat de la Global Banking Alliance for Women, un consortium d'institutions financières qui se consacre à la promotion de la croissance des entreprises appartenant à des femmes. Esther est la co-auteure de SheforShield : Insure Women to Better Protect All, un rapport novateur qui présente les arguments commerciaux permettant au secteur de l'assurance de répondre aux besoins des femmes en tant que clientes, employées, entrepreneurs et dirigeantes. Esther a également été l'un des principaux auteurs des rapports G20 - Access to Finance for Women MSMEs et Women-owned SMEs : A Business Opportunity for Financial Institutions, qui ont mesuré pour la première fois l'écart d'accès au financement pour les PME détenues par des femmes dans les marchés en développement.

Keynote 2 (plénière) : Reconstruction post-crise, réduction des inégalités et renforcement de la résilience des femmes vulnérables : quelles opportunités pour la finance inclusive ?
Mardi 20 octobre, 8.30 - 9.15


Olivier DEITERSDEITERS Olivier
Directeur régional pour AME, Triple Jump, Kenya

Actuellement directeur régional pour la région Afrique et Moyen-Orient (AME), Olivier a rejoint Triple Jump il y a cinq ans en tant que responsable des investissements. Olivier occupe son poste actuel depuis deux ans. Avant de rejoindre Triple Jump, Olivier a travaillé chez Triodos dans un rôle similaire, supervisant le continent africain. Avant de rejoindre le secteur de l'investissement à impact, Olivier a acquis une vaste expérience dans les services financiers au sein d'une grande société de leasing internationale. Olivier est titulaire d'un diplôme de droit de l'Université de Leiden et d'un MBA de HEC Paris.

Session parallèle 6 : Finance inclusive et économie verte : Quels défis pour l’accès à des services de base durables ?
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Arnaud DE LAVALETTEArnaud de Lavalette
Chef de projet senior, ADA, Luxembourg

Arnaud de Lavalette dirige actuellement le projet Digital Finance Initiative chez ADA, qui aide les IMF africaines à digitaliser leurs opérations.
Arnaud est expert de la microfinance et du financement des PME avec plus de 10 ans d'expérience dans ce domaine en Asie (Népal, Inde et Philippines), en Afrique de l'ouest et en Amérique latine (Mexique).
Dans le domaine des PME, Arnaud a travaillé au Népal où il a mené des enquêtes pour l'IFC et soutenu des entrepreneurs de PME avec la Commission européenne. En Inde, il a conçu un véhicule d'investissement (fonds d'actions) visant à soutenir les PME sociales indiennes.
Dans le secteur de la microfinance - en plus de nombreuses missions d'assistance technique dans le monde entier, il a géré le redressement et la vente de MicroCred Mexico, et plus récemment, il a été PDG de mBank Philippines, un projet bancaire Greenfield financé par des investisseurs internationaux (FMO, Finnfund, MBH) et Smart, la principale société de télécommunications des Philippines.
Actuellement, il travaille avec ADA sur un nouveau projet de finance digitale, en aidant les IMF africaines à digitaliser leurs opérations, c'est-à-dire à intégrer les services mobiles comme canaux de communication et de distribution et à migrer les SIG dans le Cloud. A ce jour, une demi-douzaine d'institutions sont accompagnées dans leur processus de changement.
Avant de rejoindre le secteur du développement, Arnaud a acquis une brillante expérience à la fois dans la finance et les nouvelles technologies. Il a débuté sa carrière en tant qu'auditeur chez Arthur Andersen (3 ans), a évolué en tant que contrôleur et analyste financier (3 ans) et a fondé une agence web qu'il dirige depuis 7 ans.

Session parallèle 5 : Le financement des chaînes de valeur agricole pour la résilience des producteurs agricoles : quelles opportunités ? (institutions financières, plateformes digitales)
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Jerry DIAZDIAZ Jerry
Responsable du développement commercial, Simusolar, Tanzanie

En tant que responsable du développement commercial chez Simusolar, je suis fier de suivre de près les besoins des agriculteurs par rapport à ce que Simusolar peut offrir. Je possède un mélange unique de connaissances commerciales et techniques. J'aime passer la plupart de mon temps sur le terrain à aider les agriculteurs à répondre à leurs besoins, à améliorer leurs compétences, à accéder aux financements et à utiliser efficacement notre large gamme de produits et de solutions innovantes en matière de pompes solaires afin de générer davantage de revenus pour leur subsistance.

Session parallèle 12 : Soutenir les pratiques agricoles « climate-smart » face au changement climatique : quels défis pour les acteurs du secteur de la finance inclusive ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.
00


Soulémane DJOBOSoulémane Djobo
Responsable de l'appui technique aux institutions de microfinance, ADA, Luxembourg

Responsable de l'appui technique aux institutions de microfinance, ADA, Luxembourg
Soulémane Djobo est chargé de projet sénior, responsable de l’Unité « Appui technique aux IMF » chez ADA. Avant de rejoindre ADA en 2017, il a été : i) Directeur du bureau régional Afrique Centrale et de l’Ouest, Directeur Microfinance, Entreprise et Création d’Emplois (MECE) du CIDR ; ii) Directeur du réseau FECECAV ; iii) Expert en formation crédit rural au sein du projet MCA-Burkina Faso pour le compte de Développement International Desjardins (DID) ; (iv) Gestionnaire technique de portefeuille (FENU) ; et (v) Directeur dans le programme de renforcement des capacités des IMF en Afrique francophone (CAPAF) basé à Dakar.
De formation économiste-gestionnaire et spécialisé en économie agroalimentaire, il a travaillé à la Caisse Nationale de Crédit Agricole (CNCA Togo) successivement au Projet Petit Crédit Rural (PPCR) comme agent de crédit, puis comme chef d'agence.
Il intervient à Boulder MFT (Turin) depuis 2005 où il a animé tous les thèmes techniques du CGAP pour les IMF, les bailleurs de fonds et les banques centrales.
Il a coordonné le développement de la formation dans le cadre du Programme de Renforcement des Capacités en Finance Inclusive (PRECAF), une initiative conjointe du CESAG (BCEAO) et de la MasterCard Foundation.

Session parallèle 7 : Systèmes alimentaires en Afrique: assurer leur résilience tout en favorisant l'inclusion financière dans l'agriculture
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


E


Olivier EDELMAN (orateur en ligne)EDELMAN Olivier
Responsable de l'unité Microfinance, Division Actions hors UE et Microfinance, Banque européenne d'investissement (BEI), Luxembourg

Olivier Edelman dirige l'unité microfinance de la BEI, qui couvre les opérations de microfinance à l'extérieur de l'UE. La BEI, basée à Luxembourg, est l'institution de financement à long terme de l'Union européenne. Olivier est responsable de l'origination et de l'exécution des opérations de prise de participation et de prêt (directes ou indirectes via des fonds) en faveur des micro-entrepreneurs et de l'inclusion financière, notamment via des institutions de microfinance. Auparavant, Olivier était chargé de l'élaboration et de l'exécution de garanties de portefeuille en faveur des PME et des entreprises de taille intermédiaire, via des intermédiaires financiers, à la BEI et au Fonds européen d'investissement. Olivier a rejoint le Groupe BEI en 2009 après avoir occupé des postes dans différentes banques commerciales belges, notamment dans le domaine des financements structurés. Olivier est titulaire d'un diplôme en économie de l'Université Libre de Bruxelles (Belgique).

Session parallèle 7 : Le financement du secteur de la finance inclusive en période de crise : quel rôle pour les investisseurs et bailleurs dans le renforcement de la résilience du secteur ?
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Maria Belen EFFIOEFFIO Maria Belen
Directrice régionale pour l'Amérique latine, MicroRate, Pérou

En tant que directrice régionale, Maria Belen a réussi à consolider le nom de MicroRate en Amérique latine, et a contribué à améliorer la transparence du secteur, ainsi qu'à développer de nouveaux marchés pour la microfinance. Depuis qu'elle a rejoint MicroRate en 2003, elle a réalisé des notations de crédit, des notations institutionnelles, des notations sociales, des notations de portefeuille et des évaluations spéciales dans une variété d'institutions financières (IMF, banques, coopératives de crédit, fonds d'investissement) dans une vingtaine de pays d'Amérique latine, des Caraïbes et d'Afrique.
Maria Belen est économiste, titulaire d'un MBA international de l'Instituto de Empresa (Espagne), et possède une expérience dans les domaines de la gestion des risques, de l'investissement et de la banque.

Session parallèle 11 : La digitalisation du secteur de la finance inclusive : facteur de risque ou de résilience ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.00


Eric EKUEEKUE Eric
Consultant pour projets relatifs à la microfinance et administrateur dans deux établissements de crédit, Sénégal

Eric EKUE a intégré la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) en 1980 après de études universitaires à Aix-en-Provence en France et un stage d’intégration au Centre Ouest Africain de Formation et d’Etudes Bancaires (COFEB). A partir de 1992, il est impliqué dans les programmes de la BCEAO en faveur de la microfinance dans l’UMOA. De juillet 1999 à Février 2003, il est Directeur, Chargé de Mission pour la Réglementation et le Développement de la Microfinance à la BCEAO. De Février 2003 à Décembre 2006, Directeur des Systèmes Financiers Décentralisés de la BCEAO, il participe à l’élaboration des textes réglementaires et à la mise en place d’un dispositif de leur application. Au titre de ce dispositif, il peut-être notamment mentionné le référentiel comptable spécifique au SFD, le guide de l’inspecteur des SFD et l’institutionnalisation des APSFD nationales. Il a également pris part, pendant cette période, aux travaux du Groupe des Conseillers du Secrétaire Général des Nations Unies pour l’Année Internationale du Microcrédit, à la Conférence de DAKAR sur l’inclusion Financière et à la définition du Programme Régional d'Appui à la Finance Décentralisée (PRAFIDE). De décembre 2006 à décembre 2008, il occupe le poste de Secrétaire Général de la Commission Bancaire de l’UMOA et termine sa carrière à la BCEAO en décembre 2009 en qualité de Contrôleur Général. De 2010 à ce jour, Monsieur EKUE, est intervenu en qualité de consultant pour plusieurs projets relatifs à la microfinance et est administrateur dans deux établissements de crédit de la sous-région.

Session parallèle 13 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


F


Laura FOSCHIFOSCHI Laura
Directrice exécutive, ADA, Luxembourg

Avant d'occuper le poste de directrice exécutive, Laura a été directrice adjointe chez ADA pendant 3 ans, et directrice générale du véhicule d'investissement en microfinance Consorzio Etimos pendant 5 ans. Elle a également coordonné et dispensé des formations et de l'assistance technique dans le cadre de programmes de microfinance pendant plus de 10 ans en Amérique latine, en Afrique et dans les Balkans.
Parmi ses fonctions précédentes, nous pouvons citer également :
- membre du conseil d'administration de la FEBEA (Fédération européenne des banques éthiques et alternatives) ;
- professeur à l'Université de Parme où elle a enseigné l'économie de la microfinance et membre du conseil d'administration du Master sur la finance pour le développement ;
- consultante pour des agences des Nations unies telles que la CEPAL (Comission Economica para America Latina y Caribe) ainsi que pour des programmes financés par la Commission européenne.
Laura a écrit des publications sur la banque sociale ainsi que sur le capital social et la microfinance. Elle est membre du comité de pilotage de la Responsible Microfinance Facility pour l’Afrique, membre du conseil d’administration de la Social Performance Task force (SPTF) – Europe et de l'EIIL (European Impact Investing Luxembourg). Elle parle couramment l'italien, le français, l'anglais et l'espagnol et ses principaux domaines d'intérêt sont l'impact et la finance inclusive, le développement durable et l'économie verte.

Mots d’ouverture des organisateurs de la SAM (session plénière)
Mardi 19 octobre, 8.45 - 9.00

Débat général après le discours principal (session plénière)
Mercredi 20 octobre, 17.00 - 17.45


G


Matthew GENAZZINIMatthew Genazzini
Coordinateur du programme SSNUP (Smallholder Safety Net Up-scaling Programme), ADA, Luxembourg

Matthew Genazzini a 11 ans d'expérience dans le domaine du financement du développement, au sein du Microinsurance Network et d'ADA. Il est titulaire d'une licence en histoire contemporaine de l'Université du Sussex et d'une maîtrise en études latino-américaines de l'Université de Londres. Il a l'expérience de la gestion de projets de renforcement des capacités et de diversification des produits pour des institutions financières, avec un accent particulier sur la micro-assurance. Matthew a géré pendant 5 ans l'unité d'appui technique aux IMF d'ADA, qui vise à renforcer les institutions financières par la fourniture de services d'assistance financière et technique. En 2020, il a changé de poste et coordonne désormais le Smallholder Safety Net Up-scaling Programme (SSNUP).

Session parallèle 7 : Systèmes alimentaires en Afrique: assurer leur résilience tout en favorisant l'inclusion financière dans l'agriculture
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Kimathi GITHACHURIGITHACHURI Kimathi
Expert technique senior, programme Scale2Save, Kenya

Kimathi Githachuri est actuellement le spécialiste technique principal pour les pays anglophones dans le cadre du programme Scale2Save, un partenariat entre le World Saving and Retail Banking Institute (WSBI) et la MasterCard Foundation (MCF).
Le programme Scale2Save soutient 10 institutions de microfinance et banques commerciales dans 6 pays répartis en Afrique de l'Est, de l'Ouest et du Nord, pour mettre en œuvre des solutions innovantes qui testent la viabilité de l'épargne de faible valeur pour les segments à faible revenu de la population.
Kimathi Githachuri, leader d'opinion sur le sujet de DFS, a plus de 15 ans d'expérience à la fois en tant que praticien et consultant travaillant dans plus d'une douzaine de pays en Afrique, en Asie et dans le Pacifique.

Session parallèle 5 : Le financement des chaînes de valeur agricole pour la résilience des producteurs agricoles : quelles opportunités ? (institutions financières, plateformes digitales)
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Gabriele GIUGLIETTIGIUGLIETTI Gabriele
Directeur chargé des activités de développement international de Banca Etica, président du Cresud, Italie

Gabriele a commencé sa carrière bancaire au Credito Italiano en 1990 et a rejoint la Banca Popolare Etica en 1998 où il a occupé plusieurs postes dont celui de directeur général adjoint d'octobre 1998 à 2011 , directeur des ventes et des affaires institutionnelles de 2011 à mai 2013, directeur du crédit, des affaires institutionnelles et internationales depuis 2013. Il est désormais en charge des activités de développement international de Banca Etica. Nommé Officier de la République italienne en 2000 parmi les fondateurs de Banca Etica par le président italien Carlo Azeglio Ciampi, il est actuellement président de Cresud (l'outil financier du groupe Banca Etica dédié à la microfinance et au commerce équitable). Il a été membre du conseil d'administration d'Etica SGR (société d'investissement du groupe Banca Etica) de 2002 à 2014 et membre de Libera Terra Mediterraneo (coopératives travaillant sur des terres confisquées à la mafia) jusqu'en 2020. Gabriele est également membre du conseil d'administration de Coopest et Coopmed.

Session parallèle 7 : Le financement du secteur de la finance inclusive en période de crise : quel rôle pour les investisseurs et bailleurs dans le renforcement de la résilience du secteur ?
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Hannes GRÄFGRAEF Hannes
Co-founder and Head of Brand and Communication, YAPU Solutions, Allemagne

Hannes Gräf est cofondateur et responsable de la marque et de la communication de YAPU Solutions, une Fintech allemande qui fournit des solutions numériques et des services de conseil aux institutions financières en Amérique latine et en Afrique. Avant de rejoindre YAPU Solutions, Hannes a occupé des postes à responsabilité dans des agences numériques de premier plan pour la stratégie, le marketing et le développement commercial en Allemagne. Hannes a contribué à la mise en œuvre de la deuxième phase du projet "Microfinance for Ecosystem-based Adaptation" (MEbA) du PNUE. Il est le responsable de la communication de l'initiative "Scale for Resilience" qui participe actuellement à la course à la résilience de la CCNUCC. Il est titulaire d'une maîtrise d'anglais, de communication et de sciences politiques de l'université Humboldt et de l'université libre de Berlin.

Session parallèle 3 : Résilience des populations vulnérables au changement climatique : défis et opportunités pour les acteurs de la finance inclusive
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


Mamadou Lamine GUEYEGUEYE Mamadou Lamine
Directeur général chez Caurie Microfinance, Sénégal

Mamadou Lamine Gueye est Ingénieur Agronome, Ingénieur des Industries Alimentaires, titulaire du Diplôme d’Etudes Supérieures de Banque de de l’ITB. Après 5 ans passés à la Caisse Nationale de Crédit Agricole du Sénégal, M. Gueye a travaillé dans une association d’organisations paysannes (ASPRODEB/CNCR) comme Chargé du Crédit et des finanancements alteratifs et puis au Catholic Relief Services en tant que Gestionnaire des Opérations de Microfinance qui deviendra plus tard Caurie Microfinance dont il est le Directeur Général depuis sa création en 2005.

Il a suivi des formations CGAP tels que Gestion des Impayés, Gestion des Risques Opérationnels, Système d’Information de Gestion, Education financières, Développement de nouveaux produits, etc. Avec une carrière d’une trentaine d’années dans différents secteurs du développement, M. Gueye a participé de façon active et continue à la construction d’un secteur financier inclusif et responsable au Sénégal, en Afrique et dans le monde. Mr Gueye a dirigé pendant 5 ans l’Association Professionnelle des institutions de Microfinance du Sénégal.

Session parallèle 3 : Résilience des populations vulnérables au changement climatique : défis et opportunités pour les acteurs de la finance inclusive
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


Philippe GUICHANDUTGUICHANDUT Philippe
Directeur Développement Finance Inclusive, Fondation Grameen Crédit Agricole, France

De 1986 à 2004, Philippe Guichandut a travaillé pour diverses ONG de développement françaises (France Volontaire, Inter-Aide, Enfants et Développement – Save the Children France, CCFD-Terre Solidaire), dont six ans au Rwanda, en Inde et aux Philippines. Il a été chargé de la mise en place et du suivi de projets de développement et de microfinance.
Il est devenu le premier Directeur exécutif du Réseau Européen de la Microfinance, dès sa création en 2004 avant de rejoindre la Fondation Grameen Crédit Agricole en novembre 2010. Il enseigne la gestion de projets de développement et la microfinance depuis plus de 20 ans en France et à l’étranger.
Philippe Guichandut est titulaire d’un master de Développement social urbain de l’Université d’Evry et d’un MBA de l’Université européenne de San Francisco.

Session parallèle 4 : Les IMF et la traversée de la crise Covid-19 en Afrique : Résultats d’enquêtes et enseignements
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45

Session parallèle 7 : Le financement du secteur de la finance inclusive en période de crise : quel rôle pour les investisseurs et bailleurs dans le renforcement de la résilience du secteur ?
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


H


Jean Bosco HARELIMANAHARELIMANA Jean Bosco
Directeur général, Agence Rwandaise des Coopératives, Rwanda

Depuis 2018, le Prof. Dr. Jean Bosco Harelimana est le Directeur Général de l'Agence Coopérative du Rwanda qui est une institution publique en charge de la promotion, de l'enregistrement, du développement des capacités et de la régulation des coopératives. Avant son poste actuel, il a été le coordinateur régional d'AQUADEV Afrique centrale et orientale pendant sept ans, AQUADEV se concentrait sur le développement des capacités des IMF, l'inclusion financière et la finance rurale. Il a également été à la SOLIDEV SABL pendant trois ans et à VISION JEUNESSE NOUVELLE pendant six ans. Jean Bosco a également une expérience dans la conception et le suivi de la mise en œuvre de programmes de développement socio-économique.
Pendant sept ans, Jean-Bosco a été coordonnateur des études de troisième cycle à l'INES-Ruhengeri et professeur en sciences économiques et commerciales à l'INES-Ruhengeri où il est intervenu en tant que membre du conseil de l'INES, du sénat académique de l'INES. Il est vice-président du conseil de l'Université Libre de Kigali. Il a plus de seize ans d'expérience dans la direction académique, l'enseignement et la recherche. Il a un bon palmarès de publications, notamment dans les meilleures revues internationales évaluées par les pairs, et supervise les projets de recherche des étudiants à tous les niveaux de l'enseignement universitaire. Il s'efforce principalement de combler le fossé de l'innovation entre le monde universitaire et l'industrie. Ses recherches actuelles portent principalement sur la microfinance, les coopératives, la finance, le contrôle et l'audit, la gestion d'entreprise, la gestion de projet, l'entrepreneuriat et l'analyse de marché. Jean Bosco est titulaire d'un doctorat en finance et d'une maîtrise en microfinance et développement économique. Depuis janvier 2006, il est professeur dans des établissements d'enseignement supérieur et des universités au Rwanda, au Sénégal, en Ethiopie et en Belgique.

Session parallèle 15 : Focus sur le rôle des coopératives dans le renforcement de la résilience de leurs clients
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


K


Christian KAJENERIKAJENERI Christian photo
Responsable de la stratégie, des produits et des services, MTN Mobile Money, Rwanda

Christian est actuellement au sein de la Fintech MTN où il est en charge de la stratégie, des produits et des services. Christian a rejoint MTN Mobile Money Rwanda après avoir travaillé pour Equity Bank Rwanda PLC, où il était responsable des paiements (canaux numériques) avec des responsabilités clés : banque mobile, banque par Internet, commerce électronique (MPGS), transferts de fonds, banque de la diaspora, banque d'agence, acquisition de commerçants (POS & EazzyPay), émission de cartes et projets sociaux/partenariats stratégiques. 
Avant cela, Christian a travaillé chez Ericsson AB, MMEA East Africa - Region avec MTN en tant qu'unité client au Rwanda, en Zambie et au Royaume d'Eswatini. Dans ce rôle, il était le directeur de compte en charge des nouvelles ventes et des préventes de services ECW/numériques. Auparavant, il a occupé divers postes dans les domaines de l'informatique, de la gestion des opérations, de la stratégie commerciale, de la gestion de la chaîne d'approvisionnement, des ventes, des négociations et des FinTech. 
Christian est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires et en leadership de l'African Leadership University School of Business et d'un diplôme d'ingénieur en électronique et en télécommunications de l'Université du Rwanda, College of Science and Technology (anciennement Kigali Institute of Science and Technology).

Session parallèle 11 : La digitalisation du secteur de la finance inclusive : facteur de risque ou de résilience ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.00


Carlos KALAMBAY KABANGU
Directeur général du FPM SA, République démocratique du CoKABANGU CARLOS Kalambayngo

Mr. Kalambay Kabangu Carlos a 16 ans d’expérience dans le secteur bancaire en République démocratique du Congo. De 2004 à 2013, il a travaillé à la Procredit Bank Congo (aujourd’hui Equity Bank) où Il a occupé plusieurs postes : Chef de département d’audit, Directeur de crédit, Responsable de la gestion de risque, Responsable des ressources humaines. Il a acté comme Directeur général adjoint de la Procredit bank Congo de 2008 à 2013.
Depuis 2014, il est le Directeur général du FPM SA en RDC. Le FPM SA est le véhicule de refinancement du FPM pour l’inclusion financière, qui a pour mission principale la réduction de la pauvreté via l’accompagnement technique et le refinancement des institutions financières en RDC, qui ciblent les petites et moyennes entreprises ainsi les populations à faible revenu.

Session parallèle 7 : Le financement du secteur de la finance inclusive en période de crise : quel rôle pour les investisseurs et bailleurs dans le renforcement de la résilience du secteur ?
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Tezera KEBEDE BEKELEKEBEDE BEKELE Tezera
PDG, PEACE Microfinance S.C, Éthiopie

Tezera Kebede Bekele est PDG de PEACE Microfinance S.C Ethiopia, une IMF de dépôt. Certifié en finance numérique, il est un pionnier de la microfinance en Éthiopie, depuis le tout début, et a plus de 30 ans d'expérience en tant que leader dans les domaines de la microfinance, du développement des microentreprises, de l'artisanat et de la petite industrie. 
Tezera siège actuellement aux conseils d'administration de trois organisations indépendantes, à savoir l'Association of Ethiopian Microfinance Institutions (AEMFI), Ethiopian Financial Inclusive Technology (ETIFT) et Agri Service Ethiopia.
Il est titulaire d'un MBA en gestion financière, d'un diplôme d'études supérieures en gestion et d'un diplôme d'études supérieures en gestion financière de l'Indira Gandhi National Open University. Son premier diplôme est une licence en économie de l'université d'Addis-Abeba.

Session parallèle 6 : Finance inclusive et économie verte : Quels défis pour l’accès à des services de base durables ?
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Ibrahima KEÏTAKeita Ibrahima
Directeur Général de Kafo Jiginew, Mali

Ibrahima est titulaire d’une Maîtrise en gestion d’entreprise de l’Ecole Nationale d’Administration (E.N.A) du Mali et d’un diplôme d’étude supérieure spécialisé en banque de l’Institut technique de Banque du Conservatoire des Arts et Métiers de Paris et plusieurs formations professionnelles en Afrique, à Paris, au Luxembourg et au Canada. Il a plus de 25 ans d’expérience principalement en milieu rural dans les domaines ci-dessous : 
- l’organisation, le contrôle et la mise en place des bonnes pratiques de gestions des organisations rurales en tant qu’inspecteur des conseillers en gestion rurale au Projet gestion Rural « P.G.R » (2 ans) ; 
- la création, l’organisation, le développement des affaires et le contrôle  dans le secteur de la microfinance rurale et urbain, ayant évolué dans plusieurs postes et présentement, Directeur Général Adjoint et Président du comité de risque et de la mise en conformité du Réseau des Caisses Mutuelles d’Epargne et de Crédit « Kafo Jiginew » au Mali (19 ans).  
En janvier 2021, il est devenu Directeur Général de Kafo Jiginew (Union des Caisses Mutuelles d'Epargne et de Crédit du Mali).
Depuis février 2021, il est également Président du Conseil d’Administration de la société de Micro-Assurance Vie "CIF Assurance Vie S.A" au Mali. 

Session parallèle 1 : Changements structurels et résilience de l’écosystème de la finance inclusive en Afrique : quels rôles pour quels acteurs ? (régulateurs, institutions financières, PME)
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


Valence KIMENYI
Directeur du département du développement du secteur financier et de l'inclusion, Banque nationale du Rwanda, Rwanda

Valence est actuellement Directeur chargé du Développement et de l'Inclusion Du Secteur Financier à la Banque Nationale du Rwanda (BNR) étant la banque centrale, où il dirige les réformes visant à développer le secteur financier. Il dirige spécifiquement les programmes financières de la NBR sur l'inclusion, l'éducation et l'innovation.
Il a également occupé le poste de directeur du Département de la Stabilité Financière où il a conçu et mis en œuvre le cadre de la politique macroprudentielle de la banque centrale, dirigé les publications sur la stabilité financière et supervisé le système de rapport de crédit. Avant cela, Valence a été économiste de la Banque mondiale au bureau de Kigali. Il est titulaire d'une Maîtrise et d'une Licence en Economie.

Session parallèle 11 : La digitalisation du secteur de la finance inclusive : facteur de risque ou de résilience ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.00


Justin Jules KOUTETEKOUTETE Justin
Directeur Général de l’UCEC-MK, Tchad

Justin Jules KOUTETE est Consultant en Finance Inclusive et Développement Local. Il a plus de 25 ans d’expériences en financement rural. Il es Conseiller Technique du CIDR et l’actuel Directeur Général de l’UCEC-MK au Tchad.

Session parallèle 13 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


L


Dominique LESAFFRELESAFFRE Dominique
Directeur général, SIDI, France

Dominique Lesaffre est Directeur Général de la SIDI depuis décembre 2015. Il est à la SIDI depuis 2001 et a été chargé des investissements solidaires jusqu’en 2015 sur des zones aussi variées que l’Amérique Latine, le Sahel, la Palestine, l’Afrique australe ainsi que des relations avec les réseaux continentaux de finances solidaires.
Hormis la SIDI qu’il représente dans plusieurs CA d’institutions financières et de réseau de financement solidaire, il a assuré de nombreuses consultations et services dans le champ de l’économie sociale & solidaire avec une attention particulière sur les conditions de la durabilité et la souveraineté institutionnelles. Il a ainsi acquis une expérience élargie des acteurs différentiés (Institutions de microfinance, banques sociales, organisations de producteurs de l’Amérique Latine, de l’Afrique, du Moyen Orient et de l’Asie Centrale en matière d’investissement solidaire, d’accompagnement et assistance technique établis à la demande.
Dominique a 38 ans d’expérience dans la conception, le développement, la mise en œuvre et le suivi-évaluation de systèmes de financement pour le développement. Il a géré un hôpital en Amazonie brésilienne et a travaillé dans des organisations européennes de solidarité et d’investissement social. Dominique était Chef du Département Afrique du CCFD, dans les années 1980 et Directeur Exécutif de RAFAD/FIG, Genève dans les années 1990.  Economiste de l’Université de Vienne (Autriche) & MBA (ESSCA Angers), Dominique travaille en cinq langues.

Session parallèle 7 : Le financement du secteur de la finance inclusive en période de crise : quel rôle pour les investisseurs et bailleurs dans le renforcement de la résilience du secteur ?
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Paolo LOMBARDOLOMBARDO Paolo
Représentant régional de la BEI pour l’Afrique de l’est, Banque européenne d'investissement (BEI), Kenya

Paolo Lombardo est le représentant de la représentation régionale de la BEI pour l'Afrique de l'Est, basé à Nairobi. Auparavant, M. Lombardo était directeur général adjoint de la direction de la gestion des risques de la BEI. Au cours de sa carrière de 19 ans à la BEI, il a été en charge de la gestion du portefeuille de prêts et de participations en capital de la Banque en dehors de l'Union européenne, il a dirigé le département de gestion des risques de crédit de la Banque et a joué un rôle déterminant dans l’adoption et la mise en place des meilleures pratiques bancaires prudentielles de la BEI et des politiques de gestion des risques liés au changement climatique. M. Lombardo a commencé sa carrière en banque d'affaires (fusions et acquisitions); dans les années 90, il a travaillé en Asie dans le financement de projets d'infrastructure. Avant de rejoindre la BEI, il était responsable mondial Energie et Services publics chez ABB Structure Finance. M. Lombardo est titulaire d'un diplôme en administration des affaires et en finance d'entreprise de l'Université Bocconi, et est marié et père de 3 enfants.

Débat général après le discours principal (session plénière)
Mercredi 20 octobre, 17.00 - 17.45


M


Siyabonga MBAMBOMBAMBO Siyabonga
Directeur des opérations, Nyda, Afrique du Sud

Siyabonga est une personne autonome et très motivée. Il possède une vaste expérience dans les secteurs public et privé. Il est passionné par les questions de développement économique et d'inclusion économique et il a participé à un certain nombre de forums sur le développement économique. 
Siyabonga est directeur principal des opérations à l'Agence nationale sud-africaine pour le développement de la jeunesse (NYDA) depuis 2012. Avant cela, il était conseiller principal en gestion agricole au ministère sud-africain de l'agriculture et acheteur chez Pioneer Foods. Il est titulaire d'une maîtrise en leadership d'entreprise de l'Université d'Afrique du Sud et d'un MSc(agric) de l'Université de KwaZulu-Natal.  

Session parallèle 8 : Accompagner les jeunes entrepreneurs en période de crise : risques et solutions
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Thiendou MBAYEMBAYE Thiendou
Administrateur Directeur Général, COFINA, Mali

Thiendou MBAYE a 17ans d’expérience dans le domaine de la banque. Stratégique et dynamique, il fut Directeur de CPS (Cash Point Services) Sénégal, une filiale du Groupe COFINA, de 2014 à 2015. En janvier 2016 il a été promu en qualité de Chief Operating Officier Group Retail Financial Services Groupe COFINA ou il a relevé pas mal de défi. Il faut aussi noter que Thiendou a évolué à UBA (United Bank for Africa) Sénégal de 2009 à 2013 où il a été chef des opérations avant de rejoindre le Groupe COFINA. 
Dans toutes les institutions financières ou Thiendou est passé, force est de constater qu’il a très vite gravit les échelons d’où son poste actuel d’Administrateur Directeur Général au Sein de COFINA Mali depuis juillet 2017. Il est titulaire d’un Master Finance comptabilité.    

Session parallèle 8 : Accompagner les jeunes entrepreneurs en période de crise : risques et solutions
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Paul Ruru MBUGUAHMBUGUAH Paul
Fondateur et PDG du groupe Eclectics International Limited, Kenya

M. Paul MBUGUAH est titulaire d'un Executive MBA de la Harvard Business School, d'un Master en Informatique et Système d’Information de Gestion (SIG) de l'American Institute of Computer Science (AICS) et d'une Licence en Mathématiques de l'Université de Nairobi. Il est un professionnel des TIC bancaires bien connu sur le continent africain et il est également reconnu comme un acteur incontournable des groupes de réflexion en matière de canaux numériques et de la transformation digitale de l’industrie bancaire avec plus de 26 ans d'expérience professionnelle.
Paul a fondé Eclectics International Ltd en 2007 avec pour objectif principal de fournir des systèmes d'automatisation bancaire abordables développés et opérés localement. Au cours des 13 dernières années et plus, la société a employé plus de 207 employés, mis en œuvre des projets TIC clés en main dans plus de 240 banques dans 25 pays. Eclectics a été le pionnier de l'introduction de projets d'inclusion financière rentables dans de nombreuses régions d'Afrique en utilisant des technologies à faible coût et à grande portée telles que le mobile money et les services bancaires via les agents indépendants.

Session parallèle 11 : La digitalisation du secteur de la finance inclusive : facteur de risque ou de résilience ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.00


Bayingana Olivier MUGABONAKEMUGABONAKE Olivier
Fondateur et directeur général de ADFINANCE LTD, Rwanda

Bayingana Olivier Mugobonake est un citoyen belgo-rwandais. Il est le fondateur et le directeur général d'ADFINANCE LTD, une société Fintech panafricaine fournissant des solutions informatiques pour la finance dans 7 pays.
Olivier est membre du conseil d'administration de la Chambre rwandaise des TIC, membre du conseil d'administration de l'Africa Fintech Network et président actuel de l'Association rwandaise des technologies financières. En outre, Olivier est le président du conseil d'administration et le représentant légal de l'OEBP (Organisation pour l'enseignement à programmes belges), également connue sous le nom d'Ecole Belge de Kigali.

Session parallèle 2 : Les innovations digitales pour la résilience des institutions de la finance inclusive et des clients en Afrique : acteurs, stratégies, cohabitation
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


Noel MUHAWENIMANAMUHAWENIMANA Noel
Directeur Général de Umutanguha Finance Company (UFC), Rwanda

Noel Muhawenimana est titulaire d’une maîtrise et d’une licence en comptabilité de l’Université du Rwanda, College of Business and Economics. Il a également plus de 13 ans d’expérience à divers postes de direction dans les secteurs de la banque et de la microfinance. Il est actuellement Directeur Général d’Umutanguha Finance Company (UFC) Plc, une société publique de microfinance, depuis le 6 août 2021.

Avant de rejoindre Umutanguha Finance Company Plc (UFC Plc), Noel a occupé plusieurs postes dans les banques commerciales dans le département des affaires telles que Bank Of Africa Rwanda Plc où il a occupé plusieurs postes tels que Responsable exécutif du développement numérique et commercial où il a géré les activités stratégiques de la Banque pour assurer l’intégrité des activités. 

Session parallèle 11 : La digitalisation du secteur de la finance inclusive : facteur de risque ou de résilience ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.00


Richard MUNANGMUNANG Richard
Coordinateur régional africain pour le changement climatique au sein du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), Kenya

Richard Munang est actuellement le coordinateur régional africain pour le changement climatique au sein du Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE). Il est chargé de guider la mise en œuvre de la stratégie de développement résiliente au climat du PNUE aux niveaux national et régional, de manière à garantir le bien-être humain, en coordonnant divers projets d'adaptation et d'atténuation.
L'expérience du Dr Munang englobe un mélange unique de programmation et de politique en matière de changement climatique régional et mondial, de gestion de l'environnement, de développement durable, d'énergie propre, d'efficacité des ressources et de sécurité alimentaire dans le cadre d'une croissance économique accélérée. Ses activités professionnelles comprennent le soutien aux gouvernements, aux institutions régionales et aux acteurs non étatiques en matière de croissance verte et de transition vers une économie à faible émission de carbone, ainsi que l'engagement participatif de multiples parties prenantes, notamment le secteur privé, les jeunes, les femmes et les groupes minoritaires.
Il a fondé un programme de mentorat pour les jeunes, intitulé "Volontariat innovant", afin d'inciter les jeunes à transformer leur passion en profit grâce à des entreprises d'action climatique. Il a remporté de nombreux prix, notamment le prix Africa Green Champion 2020, le prix African Environmental Hero 2016, ainsi que la plus haute reconnaissance du PNUE 2016, le prix Baobab pour l'innovation des programmes. Le Dr Munang a participé à une grande variété de projets de recherche et a publié plus de 500 articles dans des revues et magazines internationaux évalués par des pairs. Munang est l'auteur du livre "Making Africa work through the Power of Innovative Volunteerism". Le Dr Munang est titulaire d'un doctorat en changement et politique de l'environnement de l'Université de Nottingham, au Royaume-Uni, et d'un certificat exécutif en changement climatique et politique énergétique de l'Université de Harvard, Kennedy School of Government.

Etat des lieux (session plénière): Effets des crises actuelles et à venir sur les populations vulnérables et leur progression vers les ODD en Afrique - Etat des lieux et défis pour le secteur de la finance inclusive
Mardi 19 octobre, 9.00 - 10.15


Kimanthi MUTUA
MUTUA Kimanti
Fondateur de K-Rep Bank Limited et président d'ECLOF International, Kenya

Kimanthi Mutua est actuellement membre du Conseil d’Administration du groupe K-Rep ;  de la Banque Sidian, de l’Association CIDR Pamiga, du Réseau MAIN, ainsi que Président du Conseil d'administration d'ECLOF International (Genève) et de PAMIGA FINANCE S.A. (Paris).  
M. Mutua a fondé K-Rep Bank (aujourd'hui Sidian Bank) en 1999, la première ONG de microfinance à se transformer en banque commerciale réglementée, spécialisée dans la microfinance en Afrique.  Il a été directeur général de la Banque de 1999 jusqu'à sa retraite en 2010. Auparavant, il a également été membre du conseil d'administration de Centenary Bank Uganda (de 2005 à 2017) et de l’Autorité du Marché des Capitaux au Kenya (de 1996 à 2002).  
Il a dirigé plusieurs sessions de formation et animé des ateliers pour des institutions de microfinance, des banques et des organismes de réglementation dans le monde et en Afrique sur divers sujets liés à la microfinance/l'inclusion financière.  Il a également dirigé des équipes de consultants sur diverses missions telles que la transformation, la réorganisation des banques et des institutions de microfinance et le renforcement des capacités.

Keynote 3 (plénière) : Discours d’orientation : Orientations des acteurs pour la résilience du secteur de la finance inclusive et l’atteinte des ODD en Afrique : Quel agenda futur ?
Mercredi 20 octobre, 16.30 - 17.00


Raïssa MUYANGOMUYANGO Raissa
Directrice générale, COPEDU PLC, Rwanda

A partir de décembre 2019, Raissa Muyango a rejoint la COPEDU PLC, une société des microfinances classée parmi les grandes sociétés du marché en tant que Directrice Générale. Raissa Muyango est banquier de profession depuis 16 ans. Avant, elle a travaillé avec GroFin Rwanda sous le poste de Senior Investment Manager, où elle a apporté sa contribution face au renforcement des capacités et au financement des clients oeuvrant dans le secteur PME.
Elle a travaillé avec trois Banques Commerciales du marché au niveau des Départements des Crédits et Commercials où elle a occupé différents postes tels qu’Analyste, Gestionnaire des Comptes, Country Risk Manager et Directrice du Département des Petites et Moyennes Entreprises. A partir de ces postes, elle a acquis une grande expérience concernant le financement et la promotion de différents types d’affaires tout en écartant les risques associés. Elle a un diplôme de licence en Economie et une maitrise en Gestion Stratégique.
 

Session parallèle 8 : Accompagner les jeunes entrepreneurs en période de crise : risques et solutions
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


N


Fatoumata Niang NIOXNIOX Fatoumata Niang
Directrice Exécutive Jokkolabs, Sénégal

Citoyenne engagée, Fatoumata a participé à faire de la génération d’opportunités une réponse à l’immigration illégale des jeunes au Sénégal, au Maroc, en Côte d’Ivoire et au Cap Vert. Elle est, depuis cinq ans, directrice exécutive de Jokkolabs, un réseau d’espace d’innovation, présent dans huit pays. Elle contribue au développement et à l’essaimage de l’initiative tout en accompagnant les programmes sur les politiques publiques, ceux d’open innovation et des programmes d’incubation. 
Fatoumata est Managing Director de la Global Entrepreneuship Week pour le Sénégal, le plus grand réseau d’entrepreneurs au monde. Fatoumata est également la coordinatrice pour l’Afrique de l’ouest de l’initiative Africa Code Week et représentante francophone du réseau Afrilabs (174 tech hubs en Afrique). Fatoumata est membre de la Task Force de I4policy et a co-construit le startup act pour le Sénégal. 
Elle est également co Fondatrice de Women Incub, une initiative qui accompagne le renforcement de femmes illettrées ou en décrochage scolaire précoce. Le 1er février, elle a inauguré Hub Nord le premier espace d’innovation dédié aux femmes et aux jeunes de la zone Nord du Sénégal.

Session parallèle 8 : Accompagner les jeunes entrepreneurs en période de crise : risques et solutions
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Livingstone NKUUSINKUUSI Livingstone.JPG
Responsable du programme de financement des MPME , Fondation Mastercard, Rwanda

Livingstone est actuellement responsable du programme de financement des MPME à la Fondation Mastercard, où il travaille avec différents partenaires pour développer et déployer un financement abordable et accessible pour les MPME. Il a plus de 14 ans d'expérience dans le financement des MPME et du développement. Avant de rejoindre la fondation, Livingstone était le chef de la coordination des succursales du Business Development Fund au Rwanda et le responsable du développement des PME au Rwanda Development Board, où il supervisait la mise en œuvre de la politique nationale de développement des PME. 
Livingstone a été un acteur clé dans l'écosystème des PME et de l'entreprenariat au Rwanda et a développé différents véhicules de financement alternatifs comme les quasi-fonds propres, la facilité pour les jeunes dans l'agrobusiness pour les diplômés, une facilité de prêt de démarrage, une facilité de leasing et de micro leasing et a mobilisé des ressources pour la garantie de crédit et le refinancement des sacco,
Livingstone a été le fondateur du chapitre rwandais de la bataille d'investissement pour les PME et le co-animateur des conférences sur la croissance des PME en Afrique de l'Est, Livingstone est passionné par les startups et le financement de l'entrepreneuriat. Livingstone est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires en gestion de projet de l'Oklahoma Christian University (États-Unis), d'un diplôme de troisième cycle en gestion et développement des ressources humaines de l'Uganda Management Institute et d'une licence avec mention en sciences sociales de l'université de Makerere en Ouganda.

Session parallèle 14 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


Rogers Augustine NWOKENwoke Rogers
Membre du conseil d’administration de la Nigeria Microfinance Platform (NMP), Nigeria

M. Rogers Augustine Nwoke est un banquier chevronné avec plus de 25 ans d’expérience dans le secteur des services financiers au Nigeria, couvrant les services bancaires d’investissement, de détail, commerciaux et de microfinance dans 5 grandes banques nigérianes. Il est le directeur général fondateur / PDG de HASAL Microfinance Bank Limited, une banque de microfinance agréée par l’État créée en 2008 avec une base d’actifs de plus de 15 millions de dollars et opérant sur 18 sites à Abuja. Rogers est titulaire d’un baccalauréat en comptabilité de l’Université du Nigéria et d’un MBA de la Warwick Business School de l’Université de Warwick, en Angleterre, où ses intérêts de recherche portaient sur les modèles de microfinance et le développement de l’entrepreneuriat. 
Il est membre (FCA) de l’Institute of Chartered Accountants of Nigeria (ICAN), membre honoraire senior (HCIB) et banquier certifié en microfinance (MCIB) du Chartered Institute of Bankers of Nigeria (CIBN). M. Nwoke est international certified microfinance expert (iCME) et international certified SME finance expert (iCSME) de la Frankfurt School of Finance & Management, en Allemagne. Il est également un ancien élève du programme Accion de la Havard Business School sur le leadership stratégique en microfinance. 
M. Nwoke a été élu président national de l’Association nationale des banques de microfinance (NAMB) – les institutions faîtées abritant toutes les banques de microfinance enregistrées au Nigeria, un poste qu’il a occupé de 2017 à 2020. Il est actuellement membre du conseil d’administration de la Nigeria Microfinance Platform (NMP) et retenu comme expert à long terme en microfinance pour la Fondation AFOS, au Nigeria.

Session parallèle 10 : L’assurance pour renforcer la résilience des populations vulnérables africaines : comment lever les freins ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.00


Johanna NYMAN (orateur en ligne)Nyman Johanna_low
Responsable de la finance verte inclusive à l'Alliance for Financial Inclusion (AFI), Malaisie

Johanna Nyman est responsable de la finance verte inclusive chez Alliance for Financial Inclusion, un réseau mondial de décideurs politiques et de régulateurs œuvrant pour une finance inclusive pour tous. 
Elle aide les membres de l'AFI à élaborer et à mettre en œuvre des politiques et des réformes réglementaires pour faire progresser la finance verte inclusive. Il s'agit d'un nouveau domaine d'action qui vise à donner aux personnes situées à la base de la pyramide économique les moyens de renforcer leur résilience et d'atténuer la dégradation de l'environnement grâce à l'inclusion financière. Elle travaille directement avec les 49 membres de l'AFI au sein du groupe de travail sur la finance verte inclusive et dirige le développement de ce domaine politique. 
 Avant de rejoindre l'AFI, Johanna a travaillé sur la politique climatique mondiale, la finance verte et la sécurité climatique au sein de l'Union européenne. Sa formation est axée sur les sciences de l'environnement et la politique climatique. Elle a publié plusieurs articles scientifiques sur la modélisation des impacts potentiels du changement climatique dans la toundra arctique.

Session parallèle 3 : Résilience des populations vulnérables au changement climatique : défis et opportunités pour les acteurs de la finance inclusive
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


O


Francis OBIRIKORANGObirikorang Francis
PDG et cofondateur d'AgroCenta, Ghana

Francis Obirikorang est le PDG et cofondateur d'AgroCenta. Diplômé de l'université des sciences et technologies Kwame Nkrumah (KNUST) et spécialisé en ingénierie des matériaux, Francis a plus de 10 ans d'expérience dans le cycle de vie du développement de logiciels, l'assurance qualité des logiciels, le développement et l'innovation de produits, le développement commercial et le marketing. Francis a travaillé dans d'importantes sociétés de développement de logiciels au Ghana, notamment TXT Ghana et CoreNett Limited, et a fait partie de l'équipe initiale qui a transformé Esoko, une plateforme de systèmes d'information sur les marchés qui fournit des informations sur les marchés aux petits exploitants agricoles par SMS, d'une idée en un produit entièrement fonctionnel.
Francis a également travaillé dans d'autres start-ups, notamment Swappaholics, une plateforme interactive qui met en relation des particuliers et des entreprises dans un cadre social pour échanger des produits et des services sans avoir besoin d'argent. Sa passion pour l'innovation et la technologie est un facteur essentiel de changement dans le paysage agricole du Ghana et de l'Afrique en général. Francis dirige l'équipe d'AgroCenta qui fournit un accès au marché du dernier kilomètre pour les petits exploitants agricoles, en éliminant les intermédiaires qui les exploitent et en améliorant finalement les moyens de subsistance des petits exploitants agricoles grâce au commerce équitable.

Session parallèle 5 : Le financement des chaînes de valeur agricole pour la résilience des producteurs agricoles : quelles opportunités ? (institutions financières, plateformes digitales)
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Yombo ODANOUODANOU Yombo
Directeur général de la Coopérative d’Epargne et de Crédit des Artisans (CECA) et Président de l’APSFD-Togo, Togo

Yombo ODANOU cumule une expérience professionnelle de plus de 25 ans en microfinance. Il est titulaire des diplômes de maîtrise en gestion des entreprises, d’étude supérieur en banque de Paris (ITB de Paris) et d’un master professionnel en microfinance. 
Au Togo depuis 2003, il est le Directeur général de la Coopérative d’Epargne et de Crédit des Artisans (CECA) et Président de l’APSFD-TOGO de 2015 à 2018. A ce titre il a été membre du Conseil National du Crédit au sein de la BCEAO pour le Togo et demeure Président d’honneur.
Sur le plan régional et africain, il est l’actuel Président de Microfinance Africain Institutions Network (MAIN) et l’un des Présidents d’honneur de l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés de l’UEMOA (FAPSFD-UEMOA). Yombo est aussi le tout dernier Président de Africain Microfinance Transparency Forum (AMT).

Session parallèle 7 : Le financement du secteur de la finance inclusive en période de crise : quel rôle pour les investisseurs et bailleurs dans le renforcement de la résilience du secteur ?
Mercredi 20 octobre, 9.30 - 11.00


Abdou-Rasmané OUEDRAOGOOUEDRAOGO Abdou Rasmané
Directeur général de UBTEC/Naam, Burkina Faso

Titulaire d’un Master en Management des Institutions de Microfinance et d’une Maîtrise en Economie et Gestion des Entreprises et des Organisations de l’Université de Ouagadougou, Monsieur OUEDRAOGO Abdou-Rasmané est actuellement Directeur Général de l’UBTEC/Naam, une institution de microfinance basée au nord du Burkina-Faso.  Parallèlement à sa fonction de Directeur Général, Monsieur OUEDRAOGO est depuis 2016 Chargé de Programme du projet  Transition vers une Agro-écologie Paysanne au service de la Souveraineté Alimentaire (TAPSA),  financé par la Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement (SIDI), le Comité Catholique de lutte contre la Faim et pour le Développement (CCFD) et l’Agence Française de Développement (AFD). Monsieur OUEDRAOGO fut  Secrétaire Général de l’Association Professionnelle des Systèmes Financiers Décentralisés du Burkina Faso (AP/SFD-BF) de 2017 à Mars 2021. 

Session parallèle 12 : Soutenir les pratiques agricoles « climate-smart » face au changement climatique : quels défis pour les acteurs du secteur de la finance inclusive ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.00


P


Jean-Louis PERRIERPERRIER Jean-Louis
Directeur du programme du Centre Africain de Ressources en Cybersécurité (ACRC) pour l'Inclusion Financière et cofondateur de Suricate Solutions, Luxembourg

Jean-Louis Perrier est un ingénieur titulaire d'un Master en Electronique et Informatique, et d'un MBA de HEC Paris. Il a une expérience approfondie des TIC, de la sécurité, de la fraude et des risques, ainsi que du secteur financier et des services financiers numériques et fintechs.
S'appuyant sur les leçons apprises en tant que cofondateur de Suricate Solutions, une entreprise dédiée à la cybersécurité en Afrique qui a lancé au Sénégal en 2017 le premier centre opérationnel de cybersécurité mutualisé pour la finance inclusive en Afrique de l'Ouest, Jean-Louis est désormais le directeur du programme Africa Cybersecurity Resource Centre for financial inclusion (ACRC). ACRC est un consortium unique à but non lucratif de partenaires publics et privés pour fournir des services de cybersécurité innovants, abordables et de qualité aux institutions financières, aux Fintechs et aux banques centrales en Afrique.  

Session parallèle 2 : Les innovations digitales pour la résilience des institutions de la finance inclusive et des clients en Afrique : acteurs, stratégies, cohabitation
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


George PETTYPETTY George
Directeur général de Venture South International, Suisse

George Petty a fondé Venture South International en 2008 en tant que société qui prête aux micro, petites et moyennes entreprises par le biais de filiales en Colombie et aux Philippines. Il s'est depuis étendu à des produits de prêt de niche au Kenya et en Ouganda avec un financement de créances solaires et des prêts sur récépissé d'entrepôt (warrantage). Ce « centre manquant » de la finance est l'endroit où les entreprises créent des emplois, développent l'économie, paient des impôts et élargissent la classe moyenne. Avant de créer VS, George a servi pendant 12 ans en tant que directeur de programme d'ECLOF, une organisation mondiale de microfinance basée à Genève, en Suisse. Avant de travailler pour ECLOF, il était vice-président adjoint pour les courtiers d'assurance March & McLennan à New York et à Londres.

Session parallèle 12 : Soutenir les pratiques agricoles « climate-smart » face au changement climatique : quels défis pour les acteurs du secteur de la finance inclusive ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.
00


R


Natalia REALPE CARRILLOREALPE CARILLO Natalia
Directrice de HEDERA Sustainable Solutions GmbH, Allemagne

Natalia Realpe Carrillo est titulaire de la bourse Klaus Töpfer pour la durabilité de l'IASS, directrice de HEDERA Sustainable Solutions GmbH, co-responsable du groupe d'action e-MFP Green Inclusive & Climate Smart Finance et conférencière invitée à l'Institut des sciences de l'eau et de l'énergie, y compris le changement climatique, de l'Université panafricaine (PAUWES) et au campus El Gouna de la TU Berlin.
Natalia est titulaire d'un doctorat en accès à l'énergie de l'Institut d'ingénierie énergétique de la TU Berlin. Elle a travaillé pendant plus de dix ans dans le secteur de la microfinance verte en tant que chef de projet et consultante en énergie, aidant les institutions à permettre l'accès à l'énergie propre dans les régions rurales éloignées, gérant des projets en Amérique latine, en Asie centrale et en Afrique.

Session parallèle 6 : Finance inclusive et économie verte : Quels défis pour l’accès à des services de base durables ?
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Corinne RIQUET-BAMBARIQUET-BAMBA
Consultante du secteur financier indépendante, CGAP, Côte d'Ivoire

Basée en Côte d’Ivoire, Corinne Riquet-Bamba est spécialiste senior du secteur financier. Après avoir axé son travail dans un premier temps sur la microfinance et l’inclusion financière, elle s’est ensuite spécialisée depuis 2008 dans le domaine de la finance numérique dans le cadre de ses fonctions au CGAP. Elle a ainsi travaillé au développement de l'écosystème de la banque à distance et de la finance numérique dans l’UEMOA. Elle a coordonné et contribué à plusieurs études et enquêtes visant à comprendre l’offre et la demande en services financiers digitaux des personnes à faibles revenus et exclues financièrement. Elle a aussi contribué à des études diagnostics de l’écosystème et des cadres réglementaires régional et nationaux des services financiers digitaux. 
Elle a de plus supervisé et conseillé la mise en œuvre de projets pilotes innovants de finance digitale conduits par des prestataires privés, institutions de microfinance et opérateurs de téléphonie mobile. Elle travaille actuellement sur les sujets de la protection des consommateurs de services financiers numériques, du développement des réseaux d’agents dans les zones rurales et de la numérisation des payements sociaux gouvernementaux.
Depuis 2001, Corinne Riquet-Bamba est aussi consultante indépendante et conseille les IMF et les bailleurs de fonds sur différents sujets incluant les évaluations ex-ante et ex-post de projets, la conception de services financiers dans les zones rurales et l’évaluation et la définition de stratégies nationales de microfinance ainsi que de stratégies de finance numérique. Elle est titulaire d'un master 2 en économie du développement du CERDI de l'Université de Clermont-Ferrand en France.

Session parallèle 2 : Les innovations digitales pour la résilience des institutions de la finance inclusive et des clients en Afrique : acteurs, stratégies, cohabitation
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


Eric RWIGAMBARWIGAMBA Eric_low
Directeur général du développement du secteur financier au Ministère rwandais des finances et de la planification économique, Rwanda

Eric Rwigamba occupe actuellement le poste de directeur général du développement du secteur financier au ministère des finances et de la planification économique. Il est membre du conseil d'administration de la Banque de développement du Rwanda et président du comité de crédit, membre du conseil d'administration et vice-président de l'Autorité du marché des capitaux, membre du conseil consultatif de l'Unité d'intelligence financière (présidée par le gouverneur de la Banque centrale du Rwanda), président du comité consultatif national pour le Fonds de garantie des dépôts et membre suppléant du conseil d'administration de la Banque africaine d'import-export (AFREXIMBANK).
Eric a 18 ans d'expérience dans le domaine de la finance publique et d'entreprise, notamment dans l'élaboration et la mise en œuvre de politiques, de stratégies et de législations relatives au secteur financier dans des domaines tels que la banque, l'assurance, les retraites (y compris pour les travailleurs non salariés), la microfinance et les SACCO, le développement des marchés de capitaux, les bourses de marchandises, le crédit-bail, les systèmes de paiement, l'inclusion financière, l'éducation financière et le développement des capacités. Il a également de l'expérience dans la planification, la budgétisation et le contrôle des entreprises, le financement des PME, l'audit, l'investigation ainsi que dans la diligence raisonnable. Eric est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires et d'un MBA en finance de l'Oklahoma Christian University (États-Unis) et d'une licence en commerce/finance de l'université de Makerere (Kampala, Ouganda).

Session parallèle 1 : Changements structurels et résilience de l’écosystème de la finance inclusive en Afrique : quels rôles pour quels acteurs ? (régulateurs, institutions financières, PME)
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


John RWIRAHIRARWIRAHIRA John
Chargé de la recherche et de la gestion des connaissances chez Access to Finance Rwanda, Rwanda

John Rwirahira est un économiste et un analyste politique qui a occupé des postes de recherche de haut niveau dans différents organismes de recherche. Il s'est principalement concentré sur la conception et la mise en œuvre de politiques en faveur des pauvres dans des secteurs clés tels que l'agriculture, la protection sociale, le genre et l'autonomisation économique ainsi que l'accès au financement pour les groupes marginalisés. Chez Access to Finance Rwanda, M. John Rwirahira est responsable de la conception et de la supervision du secteur financier et des activités de recherche sur le marché, ainsi que de la production d'enseignements qui soutiennent la programmation stratégique et les dialogues politiques sur l'accélération de l'accès au financement, en particulier pour les membres défavorisés de la communauté rwandaise.

Session parallèle 14 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


S


Emanuele SANTISANTI Emanuele
Gestionnaire de fonds et responsable de l'agro-industrie, Bamboo Capital Partners, Luxembourg

Emanuele Santi est gestionnaire du fonds Agri-Business Capital Fund et responsable du secteur agroalimentaire chez Bamboo Capital Partners. Au SAM, il présentera le fonds Agri-Business Capital Fund, récemment créé, qui a été conçu pour combler le déficit de financement auquel sont confrontés les petits exploitants agricoles et les PME rurales grâce à un ensemble de produits financiers, notamment des prêts et des participations. 
Avant de rejoindre Bamboo Capital Partners, Emanuele a passé 15 ans à la Banque mondiale et à la Banque africaine de développement. Il a été le pionnier de nouveaux programmes et instruments destinés à soutenir l'entrepreneuriat et l'innovation, tels que Souk Attanmia, la plus grande mobilisation de partenaires pour soutenir l'entrepreneuriat social en Tunisie au lendemain du printemps arabe, et Boost Africa, un véhicule de financement mixte permettant l'émergence sur le marché de formes de financement innovantes sur le continent. 
Il a également fondé Afrilanthropy, une plateforme mettant en relation des entreprises sociales africaines avec une grande variété de venture philanthropists, de fondations et de fonds d'impact. Il est titulaire d'un doctorat en études du développement de l'université de Trieste, d'une maîtrise en économie du Collège d'Europe à Bruges et d'un certificat de Harvard en gestion des finances publiques. 

Session parallèle 12 : Soutenir les pratiques agricoles « climate-smart » face au changement climatique : quels défis pour les acteurs du secteur de la finance inclusive ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.
00


Tamsin SCURFIELDSCURFIELD_Tamsin
Expert national et régional, Opportunity International, Ouganda

Tamsin Scurfield vit et travaille en Afrique depuis 2006. D'abord avec une organisation de développement communautaire de base, puis elle est passée dans le secteur humanitaire lors de la réponse à la famine de la Corne de l'Afrique en 2011, en soutenant les efforts de secours des réfugiés somaliens. 
Depuis 2015, elle travaille pour Opportunity International en tant que ressource nationale et régionale, basée en Ouganda.  Son rôle clé est d'identifier des entreprises et de nouveaux partenariats pour améliorer l'impact et la portée d'Opportunity dans toute la région. Elle assure la coordination et le soutien opérationnel des projets relatifs à l'agriculture, à la jeunesse, au handicap et aux réfugiés. Elle dirige également la stratégie de genre d'AgFinance afin de s'assurer qu'une perspective de genre est incorporée dans les programmes d'Opportunity et que tous les processus sont conçus en tenant compte des femmes. 
Son portefeuille actuel comprend l'inclusion financière des réfugiés pour promouvoir le développement de communautés de réfugiés et d'hôtes autonomes, intégrées et financièrement incluses en Ouganda. Dans ce rôle, elle dirige le soutien stratégique, la gestion des partenariats et l'intégration des enseignements dans la programmation.
Son autre domaine d'intérêt principal est le développement et l'expérimentation de produits d'épargne et de crédit innovants, ainsi que la formation aux affaires, à l'agronomie et à l'entrepreneuriat pour les femmes et les jeunes en milieu rural.

Session parallèle 14 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


Diéry SENEDiery SENE
Directeur exécutif de Fansoto, Sénégal

De nationalité sénégalaise et titulaire d’une maitrise en gestion des entreprises à l’UCAD et d’un DESS en banque et finance, Diery SENE a capitalisé plus de 20 ans d’expérience dans la microfinance et le développement économique et social.
Diery a participé à plusieurs formations dans le domaine de la microfinance et sur des thématiques spécifiques (GPS, cours CGAP ; CAPAF etc). Au cours de ces années d’expérience, il a occupé plusieurs postes de responsabilités, et à participé et/ou conduit aux études/évaluations d’impacts socio-économiques.
Fort de tout ce capital d’expérience, Diery Sene a eu l’honneur de participer à la création d’une nouvelle IMF sociale dénommée FANSOTO au Sénégal dont il est le Directeur Exécutif.

Session parallèle 6 : Finance inclusive et économie verte : Quels défis pour l’accès à des services de base durables ?
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Hedwig SIEWERTSENSIEWERTSEN Hedwig
Responsable Finance Inclusive, AGRA (Alliance for Green Revolution in Africa), Kenya

Hedwig Siewertsen est responsable de la conception et de la mise en œuvre de la stratégie de Finance Inclusive d'AGRA. Les services financiers sont essentiels pour transformer l'agriculture d'une lutte solitaire pour survivre en une entreprise prospère. L'AGRA conçoit et déploie des instruments de financement mixte, des produits de financement de la chaîne de valeur et de financement numérique, des fonds d'assistance technique et des fonds d'accélération pour rendre les services financiers accessibles et abordables aux PME agricoles et aux petits exploitants agricoles de cultures vivrières dans 11 pays africains.

Avant de rejoindre AGRA, Hedwig a été pendant 4 ans CEO d'un fonds d'impact de 100 millions de dollars, DOB equity, qui investit dans des PME en Afrique de l'Est. Auparavant, elle a été pendant 12 ans directrice adjointe et consultante senior chez Triodos Facet (aujourd'hui Palladium), une société de conseil spécialisée dans le développement de l'entrepreneuriat et la prestation de services financiers aux MPME dans les marchés émergents. À ce titre, elle a travaillé dans 25 pays africains à la conception, au suivi, au soutien et à l'évaluation de programmes de soutien aux entreprises, en mettant l'accent sur la prestation de services financiers. Elle a commencé sa carrière en tant qu'experte associée pour l'ONU à Madagascar et en Tanzanie. Elle est titulaire d'un baccalauréat en agriculture tropicale et d'une maîtrise en économétrie.

Session parallèle 5 : Le financement des chaînes de valeur agricole pour la résilience des producteurs agricoles : quelles opportunités ? (institutions financières, plateformes digitales)
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Tripti SINGHSINGH Tripti
Directrice du bureau de 60 Decibles en Inde

En tant que directrice du bureau de 60 Decibles en Inde, Tripti Singh dirige le travail du secteur "Good Jobs". Avant de rejoindre 60 Decibels, Tripti a été directrice de Business Intelligence and Strategy pour une entreprise sociale Ed-Tech à Mumbai. Elle a aussi travaillé comme consultant économique pour le Analysis Group à Boston et Washington D.C. Tripti a une licence en Economies et International Global Studies et un master en International Economics and Finance de Brandeis University à Boston.

Session parallèle 4 : Les IMF et la traversée de la crise Covid-19 en Afrique : Résultats d’enquêtes et enseignements
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Mathieu SOGLONOUSOGLONOU Mathieu
Directeur Général de la Confédération des Institutions Financières d’Afrique de l’Ouest (CIF), Burkina Faso

Avant de rejoindre la Confédération des Institutions Financières d’Afrique de l’Ouest (CIF) en qualité de Directeur Général, Monsieur SOGLONOU (de nationalité béninoise) a passé les douze dernières années avec le Fonds d’Equipement des Nations-Unies (FENU) respectivement en tant que Chief Technical Advisor en République Centrafricaine, Conseiller Technique Régional puis Coordonnateur Régional du Bureau Afrique de l’Ouest et du Centre.
Avant le FENU, Monsieur SOGLONOU a servi comme Directeur de l’Association Nationale des Systèmes de Financement Décentralisés du Bénin (Consortium ALAFIA), ensuite comme Directeur du Projet Accès aux Services Financiers du Programme Millenium Account (MCA-Benin).
Monsieur SOGLONOU est Senior Advisor au Secteur Privé du African Renaissance and Diaspora Network Inc. (ARDN, New York); puis Special Advisor pro-bono du West Africa Power and Energy Cooperation Conference (WAPECC, Londres).
Monsieur SOGLONOU est crédité de plus de 22 ans d’expériences dans les domaines du Développement International, de l’Inclusion Financière et Sociale. Monsieur SOGLONOU est titulaire d’un DESS en Gestion des Projets et Développement Local, d’une Maitrise en Management des Organisations et d’un Diplôme de Technicien Supérieur en Gestion des Banques à l’Université d’Abomey-Calavi. Actuellement, il poursuit un PhD en Business Diplomacy.

Session parallèle 4 : Les IMF et la traversée de la crise Covid-19 en Afrique : Résultats d’enquêtes et enseignements
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Ivan James SSETTIMBASSETTIMBA Ivan James
Head, Africa Regional Office at Alliance of Financial Inclusion (AFI), Côte d'Ivoire

M. Ssettimba est un spécialiste du secteur financier très expérimenté, avec 18 ans d'expérience, et des connaissances pratiques approfondies dans les systèmes de paiement, les services financiers numériques, la formulation de politiques relatives à la protection des consommateurs de services financiers, l'alphabétisation financière, les données sur l'inclusion financière, la réglementation et la supervision des services d'argent mobile, la supervision et l'exploitation des systèmes de paiement et la conception et la mise en œuvre d'initiatives d'inclusion financière. M. Ssettimba est compétent en matière de gestion de projets, de développement de filières, d'évaluation des investissements, de gestion des risques, de gestion des consultants, de suivi et de mesure des résultats. Il est actuellement responsable de la gestion du bureau régional de l'Alliance pour l'inclusion financière (AFI) pour la région Afrique. Auparavant, il a occupé plusieurs postes à la Banque d'Ouganda, le dernier étant celui de directeur adjoint chargé de la division de l'inclusion financière. Il est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires et d'une licence en statistiques.

Session parallèle 2 : Les innovations digitales pour la résilience des institutions de la finance inclusive et des clients en Afrique : acteurs, stratégies, cohabitation
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


T


Jean Claude THETIKATHETIKA Jean Claude
Directeur Général, FPM ASBL, République démocratique du Congo

Monsieur Jean Claude Thetika a près de 20 ans d’expérience dans le secteur financier, spécialement banque, microfinance et le financement de la MPME (Micro Petite et Moyenne Entreprise) en Afrique et aux Caraïbes. Il est l’actuel Directeur Général du FPM ASBL, fonds pour l’inclusion financière en RDC, qu’il gère depuis 2010. Le FPM ASBL est un fonds multi bailleurs (Coopération Allemande-KfW, PNUD et UNDCF) spécialisé dans l’octroi de l’assistance technique aux Institutions de microfinance, de coopératives et aux banques qui servent la MPME évoluant aussi bien le milieu urbain/périurbain et le milieu rural. 
Avant d’assumer ses fonctions actuelles au FPM, Monsieur Thetika a conduit plusieurs missions et études en qualité de consultant senior pour la Frankfurt School f Finance and Management, société de conseil basée en Allemagne, sur les thématiques de financement des MPME et la gestion de fonds de refinancement. Il a aussi travaillé au Fonds JAIDA au Maroc comme expert senior analyste financier et dans beaucoup d’autres pays d’Afrique et aux Caraïbes où il a participé à des projets d’assistance technique aux banques de la place.  Avant de rejoindre la Frankfurt School, Monsieur Thetika a travaillé pour des banques de PME en RDC dont Procredit Bank où il a occupé diverses fonctions managériales et opérationnelles dans la gestion de crédit et de risque crédit, dans le retail banking et la monétique. Il est formateur et intervenant dans plusieurs forums traitant de questions de l’inclusion financement et financement de MPME. 

Session parallèle 15 : Focus sur le rôle des coopératives dans le renforcement de la résilience de leurs clients
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


Bignon Elvis Espérat TOSSATOSSA Bignon Elvis Esperat
Directeur exécutif de la Mutuelle pour le Développement à la Base (MDB), Bénin

Depuis Novembre 2016, Bignon Elvis Espérat Tossa assure la Direction Exécutive de la Mutuelle pour le Développement à la Base (MDB). Il a mis en œuvre avec succès le plan de redressement 2016-2018 de ladite institution. Avec 15 années d'expériences professionnelles , il a occupé divers postes (Caissier, Chef d'agence, Comptable et Chef d'exploitation) à PEBCo-BETHESDA (SFD). Depuis août 2020, il siège au conseil d'Administration de !'Association Professionnelles des Systèmes Financiers Décentralisés du Bénin.
Bignon Elvis Espérat est titulaire du Diplôme d'Etudes Supérieures Bancaires et Financières du Centre Ouest Africain de Formation et d'Etudes Bancaires (COFEB/BCEAO , 34ème promotion) au Sénégal. Il est également titulaire d'une maîtrise en Science de Gestion (filière Management des organisations) de l'Université Nationale du Bénin (Abomey-Calavi) et d'un diplôme de Brevet de Technicien Supérieur en Comptabilité-Gestion de l'Université Catholique de l'Afrique de l'Ouest (UCAO-Bénin).

Session parallèle 13 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


Ovia K. TUHAIRWETUHAIRWE Ovia
Directeur général de RADIANT YACU Ltd Microinsurance Company, Rwanda

Ovia est la directrice générale de RADIANT YACU Ltd MICROINSURANCE COMPANY, la première et la seule société dédiée à la micro-assurance au Rwanda. Elle est également directrice générale adjointe de RADIANT Insurance Company, la deuxième compagnie d'assurance du pays et la société mère de RADIANT YACU. Ovia a 15 ans d'expérience dans le secteur de l'assurance, dont 5 ans dans la micro-assurance.  
Elle est titulaire d'une maîtrise en administration des affaires de l'Université internationale de Kampala et d'une licence en éducation de l'Université Makerere, à Kampala, en Ouganda. Ovia a suivi un programme de leadership Microinsurance Master aux Philippines et elle est aujourd'hui Microinsurance Master dans ce pays. Elle est également formatrice certifiée en assurance inclusive par l'OIT dans le cadre de l'initiative Impact Insurance. Avec d'autres parties prenantes, elle joue un rôle important dans la conception et la mise en œuvre du programme national d'agriculture du Rwanda dans le cadre de l'assurance du bétail et des récoltes. Elle se passionne pour le service des segments de marché mal desservis et non desservis de la population. 

Session parallèle 10 : L’assurance pour renforcer la résilience des populations vulnérables africaines : comment lever les freins ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.00


U


Roselyne UWAMAHORO
Spécialiste du programme Leader national, Fonds d'équipement des Nations Unies (FENU), Rwanda

Au cours des quinze dernières années, Roselyne a travaillé dans le secteur financier, en se concentrant sur la finance inclusive. Elle travaille actuellement en tant que spécialiste de programme et responsable pays au Fonds d'équipement des Nations Unies (FENU) au Rwanda, où elle met en œuvre la stratégie d'économie numérique inclusive "ne laisser personne de côté à l'ère numérique", contribuant ainsi aux objectifs de développement durable 1, 5, 8 et 17. 
Auparavant, elle a travaillé en tant que responsable de la microfinance chez Access to Finance Rwanda (AFR), une entreprise à but non lucratif financée par plusieurs donateurs (DFID, MasterCard Foundation, USAID) dont le mandat est de stimuler le développement du secteur financier afin d'accroître l'accès et l'utilisation des services financiers grâce à des solutions financières innovantes. 
Elle a également travaillé pour la deuxième plus grande banque commerciale du Rwanda, I&M Bank Plc. Elle a également été membre du conseil d'administration d'un réseau de six pays (Kenya, Ouganda, Tanzanie, Mozambique, Zambie et Éthiopie) soutenant l'accès au financement des groupes d'épargne. Roselyne est titulaire d'un MBA en gestion de projet de la Maastricht School of Management (MsM). Elle est une formatrice certifiée par la Maison de la formation du Luxembourg qui a financé la 1ère Académie rwandaise de la finance (RAF) et une ancienne élève de la Harvard Kennedy School sur le thème "repenser l'inclusion financière". 

Session parallèle 14 : Gestion des risques, des ressources humaines et capacité de résilience des institutions de microfinance : retours d’expérience
Mercredi 20 octobre, 14.30 - 16.00


V


Bram VAN DEN BOSCHVan den Bosch Bram
PDG et co-fondateur d’Emata, Pays-Bas

Bram van den Bosch est le PDG et cofondateur du prêteur agricole numérique Emata. Il a plus de dix ans d'expérience dans la finance et la technologie. Bram a occupé divers rôles pour UBS et ING Bank dans la banque d'investissement et la gestion d'actifs aux Pays-Bas, en Russie et en Suisse, dont quatre ans de financement agricole sur les marchés émergents. Avant de fonder Emata, Bram était le directeur général de la société de technologie financière Laboremus Uganda qui crée des solutions de technologie financière pour les banques en Europe et en Afrique de l'Est. Bram est citoyen néerlandais et vit et travaille en Ouganda.

Débat général après le discours principal (session plénière)
Mercredi 20 octobre, 17.00 - 17.45


Isabelle VAN GRUNDERBEECK (orateur en ligne)VAN GRUNDERBEECK Isabelle
Gérante des programmes d’assistance technique dans le domaine de l’inclusion financière, Banque européenne d'investissement (BEI), Luxembourg

A la Banque européenne d’investissement (BEI), l’équipe d’Isabelle Van Grunderbeeck gère des programmes d’assistance technique dans le domaine de l’inclusion financière.  Depuis 2008, elle a travaillé à la BEI sur les investissements dans les régions Afrique de l’Ouest et Maghreb puis en tant que Chef de la Représentation régionale BEI pour l’Afrique de l’Ouest. Auparavant, elle était spécialiste en infrastructures à la Banque africaine de développement, où elle a notamment dirigé le lancement du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA). Avant de travailler dans ces deux institutions elle était chef de projets dans le secteur des télécommunications. De nationalité française, elle est titulaire d’un diplôme d’ingénieur de Supélec (France) et d’un MBA obtenu à l’IMD (Suisse). 

Session parallèle 3 : Résilience des populations vulnérables au changement climatique : défis et opportunités pour les acteurs de la finance inclusive
Mardi 19 octobre, 14.15 - 15.45


W


Ben WALLINGFORDWallingford Ben
Regional Manager – Anglophone Africa, MFR (MicroFinanza Rating), Kenya

Ben coordonne les opérations de la MFR dans la région de l'Afrique anglophone et a réalisé plus de 70 évaluations dans plus de 25 pays, notamment des notations institutionnelles, des notations de performance sociale, des certifications de protection des clients, des certifications de mobile money, des ateliers de formation sur des sujets techniques (par exemple, la tarification, la transparence) et des services de diligence raisonnable pour les investisseurs. Les entités évaluées comprennent des prestataires de services financiers (PSF), tels que des institutions/banques de microfinance traditionnelles (IMF), des PSF numériques, des sociétés fintech, des prêteurs de PME, des sociétés de financement/location d'actifs, ainsi que des opérateurs d'argent mobile et des entreprises solaires PAYGo hors réseau. Ben, de nationalité américaine, est basé au Kenya depuis 2011 et travaille pour des agences de notation spécialisées dans la finance inclusive depuis 2012, d'abord pour Planet Rating et maintenant pour MFR. Avant de rejoindre le secteur de la notation, Ben a travaillé comme chef de projet pour une IMF kényane et comme analyste des données de tarification pour l'ONG MicroFinance Transparency basée aux États-Unis.

Session parallèle 4 : Les IMF et la traversée de la crise Covid-19 en Afrique : Résultats d’enquêtes et enseignements
Mardi 19 octobre, 16.15 - 17.45


Y


Kamal YAKUBYakub Kamal
Président-directeur général de TROTRO Tractor Ltd, Ghana

Trotro Tractor est une entreprise de technologie agricole qui relie les petits exploitants agricoles aux tracteurs et autres machines agricoles à l'aide des téléphones. Avec le tracteur Trotro, les agriculteurs peuvent demander, payer à l'avance et programmer les services de tracteurs et de machines agricoles à l'aide de téléphones de fonction et de téléphones intelligents. Les propriétaires de tracteurs peuvent également surveiller à distance l'efficacité de leurs machines à l'aide des trackers GPS spécialisés Trotro Tractor, USSD App et Mobile App.
Dans ce court laps de temps, Kamal a mené l'équipe à remporter le défi Duapa organisé par le British Council, Ghana. Duapa Challenge est un concours de soutien à l'innovation sociale en phase de démarrage qui fournit du capital d'amorçage, une incubation d'entreprises, une formation sur le mandat social et une exposition au Royaume-Uni pour une entreprise sociale déjà existante et viable. Duapa Challenge mettra en relation les dirigeants d'entreprises sociales viables en phase de démarrage avec le principal incubateur d'impact social local, afin d'apporter un soutien de l'idée au marché.
Kamal-Deen Yakub est un entrepreneur social et un passionné de technologie avec 14 ans d'expérience en comptabilité et marketing d'entreprise. C’est est un comptable gestionnaire avec une expertise dans le développement de systèmes comptables, la gestion fiscale et l'information financière qui a fait ses preuves dans le développement et la mise en œuvre de contrôles financiers et opérationnels qui améliorent positivement le bilan comptable de ses entreprises.

Session parallèle 12 : Soutenir les pratiques agricoles « climate-smart » face au changement climatique : quels défis pour les acteurs du secteur de la finance inclusive ?
Mercredi 20 octobre, 11.30 - 13.
00

French